Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Epouvantail IRM !

Ce n’est pas drôle. A l’évocation d’un test d’IRM aux joueurs engagés au tournoi U-20 de l’Ufoa B à Lomé, le Bénin fait encore parler de lui. Cette fois-ci, c’est à travers des correspondances qui ne laissent aucun doute sur la peur des dirigeants du football d’aller essuyer une nouvelle honte à l’international. Après Niamey et la disqualification des Ecureuils cadets pour tricherie sur les âges, il y a une bonne excuse du comité exécutif de la Fbf qui ne passe pas inaperçue. D’ailleurs, il fallait s’en douter. Dès qu’il s’est agi de contrôle des âges, le Bénin s’est tout de suite réfugié derrière des difficultés à enregistrer tous ses joueurs sélectionnés sur la plateforme de l’Ufoa pour se retirer. Vous me direz que chat échaudé craint l’eau froide et qu’il est tout à fait normal que les Ecureuils et leurs dirigeants ayant goûté, il n’y a pas si longtemps, à la pire des humiliations du côté de Niamey, redoutent sérieusement les conséquences des tests d’IRM non concluants.
Mais voilà, avec sa note circulaire en date du 30 novembre relative à ces fameux tests, l’Ufoa ne faisait, au fait, que brandir un épouvantail afin d’amener les dirigeants des différents pays engagés au tournoi à respecter la limite d’âge. Malheureusement, peu sûr de ses joueurs sélectionnés et visiblement sans solution de rechange, le Bénin a mordu à l’hameçon. Et quoiqu’on dise, ce retrait du Bénin du tournoi sous régional suivi de l’invite de l’Ufoa à se rassurer qu’il n’y aura pas de test d’IRM est une bonne piqûre de rappel.
A la vérité, la première impression qui se dégage après ces dernières correspondances entre la Fbf et l’Ufoa est que, si on n’y prend garde, à la longue, l’épisode de Niamey ne servira à rien. Déjà, il se dit que certains dirigeants de club sont retombés dans leurs travers. Et cela donne anormalement des joueurs qui, après six ans en première division, ont toujours moins de 20 ans. Allez-y comprendre quelque chose. D’où, en l’absence des championnats bien structurés de catégories d’âges, la difficulté des sélectionneurs appelés au chevet des cadets et des juniors, à tirer le bon vin de l’ivraie.
Pourtant, c’est à ce niveau qu’ils devaient aller chercher ces joueurs de moins de 17 ans ou de 20 ans. Mais, jusqu’ici, ce n’est pas le cas et malheureusement sans ce canal idéal pour aider les joueurs des centres de formation à se bonifier, la reconstruction tant attendue d’un football remportant des trophées et faisant la fierté de tout un peuple prendra encore du temps. Sauf si, dès à présent, toutes les dispositions sont prises pour que cessent définitivement les vieilles pratiques de tricherie sur les âges et qu’une organisation professionnelle qui met l’accent sur la formation voie véritablement le jour.
S’il en est ainsi, le passage de nos joueurs aux tests d’IRM ne nous donnera plus la trouille. Mieux, le Bénin serait sûr de composer avec des talents qui ont une bonne marge de progression. Alors, après le feu vert de l’Ufoa, allons le cœur serein à Lomé mais n’oublions surtout pas qu’il y a un assainissement footballistique qui nous attend.

3-12-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les stands de la foire politique sont ouverts. A échéances régulières, ils drainent du monde. Cette fois, ils sont particulièrement animés. Les temps (...) Lire  

Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic !
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérit : Femme 3C
3-12-2018, La rédaction
Editorial : Epouvantail IRM !
3-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Silence, Mètonou arrive !
27-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
C’est le temps des derniers réglages.
26-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une taxe pour booster le sport !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1530

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)