Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Roulés dans la farine

On n’a plus de leurs nouvelles. Les joueurs sélectionnés dans le cadre du projet « Inclusion sociale par la pratique du football » ne répondent pas à l’appel. Les attentes placées en eux se sont muées en amères désillusions. Le séjour répétitif des deux promotions de talents béninois au Brésil n’a pas porté ses fruits. Si les joueurs en question ont reçu des notions nouvelles sur la terre de la samba, s’ils ont inévitablement affermi leur art, ils n’ont pas eu l’occasion de le démontrer à leurs compatriotes. Depuis le retour de la seconde vague des joueurs, ce projet, dont la pertinence et les impacts ont été vantés à cor et à cri, a été enterré.
Il y a quelques années, les cadres du ministère des sports ont jeté leur dévolu sur le Brésil, un pays de grande tradition de football. Le Bénin était censé aller à l’école de ce pays qui s’est imposé sur la scène footballistique internationale de par son prestigieux palmarès. A deux reprises, selon des critères techniques bien définis, 22 jeunes joueurs à l’avenir prometteur ont été sélectionnés pour séjourner pendant 12 mois au Brésil. Des plaintes de favoritisme et de violation des règles du jeu avaient déjà été émises dès l’étape de sélection des joueurs. Mais le processus est allé à son terme. Un an plus tard, une seconde vague a pris l’avion pour un séjour d’une année, renouvelable une fois.
Le centre de formation de Botafogo identifié pour accueillir les jeunes joueurs béninois au Brésil était censé apporter un plus à notre football. Nul doute que la partie brésilienne a joué sa partition. Nul doute que les joueurs béninois ont reçu une formation adéquate. Mais de retour au bercail, le désenchantement était au rendez-vous. Le Bénin n’a pas sur profiter de ces bagues de talents pour asseoir son football. Le suivi indispensable au maintien de la cohésion du groupe n’a pas été observé. Après l’étape du Brésil, le Bénin n’a pas pris le relai. Les talents à qui on a promis monts et merveilles et qui ont mordu à l’hameçon étaient livrés à eux-mêmes.
Où sont-ils ? Que sont-ils devenus ? Ne sachant à quel saint se vouer, ces joueurs ont dû se trouver une nouvelle corde à leur arc. Devant faire carrière dans le football après une expérience aussi enrichissante, ils doivent malheureusement se prendre en charge eux-mêmes, comme si de rien n’était. A qui est imputable la responsabilité de ce gâchis ? Comment faire pour que d’autres talents ne subissent pas ce triste sort ? Quelle est la thérapie à appliquer pour le renouveau du football béninois ? Au nom du Bénin, les choses ne peuvent rester en l’état.

5-09-2017, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
Sur nos maux, penchons-nous y ! Et l’un des plus importants, qui mine notre temps, est sans conteste, le non-respect de la parole donnée. La (...) Lire  

En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La bombe à retardement
29-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’appel de Léhady Soglo
28-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Viol en crescendo !
27-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser les fêtes identitaires
27-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)