Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Carrière envisagée : Héritier !

Héritiers ? Ne cherchez pas loin. Par ici, ils courent les rues, et sont reconnaissables pour l’essentiel à leurs quotidiens presque identiques. En partage, ils ont une vision de la vie courte, risquée et parfois même imprécise. C’est surtout sur leur choix de vie notamment qu’il y a fort à redire. De scrupule, les héritiers ne s’embarrassent guère. Et de tout sauf d’ardeur au travail et de mérite, il faut les entretenir. Confiants en l’avenir, ils se posent rarement de questions. Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, ils savent attendre. Sereins comme jamais, attendant le temps qu’il faudra. Mais qu’attendent-ils au juste ? Si ce n’est cet évènement qui ouvre matière à succession et qu’en même temps, ils repoussent de leurs vœux et prières hypocrites. Leur calme est olympien, car l’horizon pour eux, est plein de promesses. Sont-elles Illusoires ? Peut-être ! Mais, il ne faut surtout pas gâcher leur plaisir. Qui vit d’espoir, à ce qu’il parait, ne meurt jamais de chagrin.
D’ailleurs, comment ne pas avoir de l’admiration pour des gens qui pleins de certitudes, regardent le temps s’en aller. C’est à se demander s’ils savent seulement, que le temps en lui-même est incertitude, que les jours se suivent mais ne se ressemblent pas et que la sagesse enseigne qu’il ne faut rien prendre pour acquis. Ils y croient en tout cas, et c’est sûrement une bonne chose, une très bonne chose même que de ne jamais douter et d’avoir une foi solide comme une roche. Seulement, il y a une vérité qui, ma foi, est troublante et devrait nous sortir de l’attentisme et de l’assurance béate. C’est celle que les riches d’aujourd’hui sont rarement, très rarement même des héritiers, et que même s’ils l’étaient, les gens ne s’émeuvent, pour de vrai, que pour des réussites qui ont une histoire à raconter.
Mais, il arrive soit, que le rêve longtemps caressé se réalise enfin, et qu’à la tête de la fortune familiale, faite dans deux cas sur trois, de quelques terres, de quelques propriétés bâties, et peut-être d’une exploitation agricole aux pratiques tout au plus moyenâgeuses, on parvienne à se placer, quoique sans formation et sans expérience. Il aurait fallu alors, rester lucide et agir avec intelligence.
Il restera maintenant à contenir son complexe et ses élans de parvenu qui conduisent à, par exemple, froisser et maltraiter les employés ou les locataires dont on a hérité ou à négliger et abandonner, dans l’oubli, les personnes à charge. La plupart se comportent justement en parvenus et cela se sent, notamment dans leurs rapports avec les autres. Serviables à merci par le passé, certains sentent le besoin de prendre leur revanche. Et bonjour les dégâts. Puis, le revoilà un jour ou l’autre, à la case départ, l’inverse relèverait d’une sorte d’exception.

31-03-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Retour à la concentration maximale dans les salles de classe. Désormais interdit, le téléphone portable perturbateur laissera les enseignants (...) Lire  

Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : En attendant la Cour !
15-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Houngbédji et la polémique
15-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Exit le Cfa en 2020
20-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Dialogue social en panne
19-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La lanterne rouge diplomatique
18-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La bombe à retardement
29-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’appel de Léhady Soglo
28-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Viol en crescendo !
27-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser les fêtes identitaires
27-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1200

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)