Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Foyer et ‘’rupture’’ !

C’est dur au bercail, c’est tout le monde qui le dit. Et la situation n’est nullement sans conséquences sur les couples. Ça piaille de partout, on en est même à prier que ça ne vienne à dégénérer. D’hier à aujourd’hui, les choses ont bien changé, les ménages vivent désormais au rythme de la rupture. Il est évident que de plus en plus, assumer les dépenses du couple est un casse-tête, l’argent fait cruellement défaut. Un recadrage devint alors nécessaire et il n’y a plus que les dépenses incompressibles qui peuvent avoir droit de cité.
Dorénavant, on est en mode survie. La tendance dépensière en vogue par le passé n’est plus qu’un lointain souvenir. L’heure est à la recherche effrénée d’équilibre entre des recettes en baisse drastique et les dépenses habituellement sans limite. De là, commence le plus dur. La difficulté réside notamment dans l’assimilation par les siens de ce nouveau contexte. Il est on ne peut plus décevant et parfois même traumatisant de devoir du jour au lendemain, renoncer à la lavandière ou au blanchisseur, pour s’occuper soi-même du linge sale, quitter son collège de toujours pour une école moins prestigieuse, déserter les salons de coiffure haut de gamme pour le truc au coin de rue dans le quartier, ou en un mot, changer ses habitudes sans crier gare.
La situation est cauchemardesque et quand bien même on feint de comprendre, puisqu’on n’a pas le choix, l’ambiance à l’intérieur finit tôt ou tard par se dégrader. Les nerfs à fleur de peau, c’est la mode par ces temps qui courent. On criaille, on boude et on tempête sans arrêt, s’accusant mutuellement de tout et de rien. L’harmonie d’antan s’est effritée du jour au lendemain et pour ce qui est du ton, il monte pour un oui ou pour un non. Le manque d’argent est à coup sûr, un facteur de dégradation du lien conjugal, la récurrence des rappels à l’ordre finit par exacerber. Une seule évidence, quand l’abonnement Canal+ en vient à faire défaut, quand les emplettes se raréfient et que le frigo se vide, quand les produits de maquillage et de beauté ne se renouvellent plus à temps, quand les soins de visage ou les rendez-vous chez l’esthéticienne ne se passent plus comme de coutume, quand les sorties en week-end se font de plus en plus rares, quand tout ça arrive, peu importe qui devrait s’en charger, en intégralité ou en partie, ce sont forcément là, pour le couple bien évidemment, de véritables zones de turbulences. A moins de travailler en amont, à réduire l’influence de l’argent sur ménage, la dimension matérielle de la relation devant constamment faire l’objet d’une remise en cause. Tout se passe exactement comme s’il se développait dans les ménages, une pratique financière qui ne conditionne peut-être pas les sentiments, mais qui influence fortement la manière dont se vit la relation.
L’argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais nul doute qu’il peut bien faire le malheur d’un couple !

16-12-2016, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en vogue
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La manne culturelle en suspens
15-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Soumission ou sanction
13-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 900

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)