Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Des pistes pour l’avenir !

« Nous avons vaincu la fatalité ! ». Vingt-sept ans après, le cri d’espoir du professeur Albert Tévoédjrè, rapporteur de la conférence nationale, retentit encore, mais plus dans le vide.
Au regard de la situation sociopolitique et économique, le tocsin sonne de nouveau et des recommandations fusent de partout pour conjurer le mauvais sort.

La dernière table ronde du Centre de droit constitutionnel et de la Faculté de droit et de sciences politiques de l’Université d’Abomey-Calavi autour du thème « Que reste-t-il de la Conférence des forces vives de la Nation de 1990 ? » en a accouché de très pertinentes.
Pêle-mêle, l’idée d’une autre Conférence nationale des Forces vives de la Nation, entendons-nous bien non souveraine, et surtout l’inscription de l’histoire de ladite Conférence dans les programmes scolaires suscitent l’intérêt de plus d’un.

Et pour cause, la fatalité nous poursuit et, malheureusement, nous sommes jusqu’ici, les esclaves du bonheur et de notre propre histoire.
Peut-être bien que pour mieux déterminer le futur, une deuxième conférence ou des états généraux, peu importe le nom qu’on lui donne, pour nous attaquer aux problèmes essentiels de développement économique, des infrastructures, de la qualité des ressources humaines et de l’éducation, est incontournable.

Aussi l’est, l’enseignement conséquent aux apprenants actuels et ceux des générations futures, de l’histoire du passage, le plus pacifique et envié de par le monde, d’un régime autocratique à la démocratie.
Jusqu’ici, aux enfants du Bénin, il est fait l’affront d’en savoir plus sur Hitler, l’impérialisme, l’Egypte ancienne et j’en passe que sur les grands axes de l’historique conférence du Plm Alédjo, la première en Afrique.

Vingt-sept ans après, il ne fait donc, l’ombre d’aucun doute que le modèle politique béninois a montré ses limites, qu’il est impérieux de nous approprier notre histoire et de réinventer notre vivre-ensemble.
Alors, j’insiste et persiste. Il faut, à présent, prendre au sérieux les deux recommandations de la Table ronde d’Abomey-Calavi.
Sinon, sans connaître notre histoire, nous regarder dans le miroir de nos consciences, je doute qu’on emprunte les bonnes pistes du développement.
En tout cas, avec celle des autres, nous avons assez joué aux perroquets et aux intellectuels inconséquents.
Et s’il faut donner à la démocratie béninoise porteuse de paix, d’emplois, de richesse, une bonne assise avec un chapitre sur l’histoire de la conférence nationale dans le programme scolaire et un ultime conclave, j’y souscris.
Pour vaincre la fatalité et refermer la parenthèse des fourvoiements politiques, j’y adhère. Bref, ayons le courage de voir les choses en face et changeons de cap. C’est ce que je crois.

2-03-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
Sur nos maux, penchons-nous y ! Et l’un des plus importants, qui mine notre temps, est sans conteste, le non-respect de la parole donnée. La (...) Lire  

En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La bombe à retardement
29-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’appel de Léhady Soglo
28-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Viol en crescendo !
27-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser les fêtes identitaires
27-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)