Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : L’Etape Hémicycle !

Découvrir, apprécier et améliorer ! Sur l’improbable chemin qui mène de la transmission ce jour, à la représentation nationale, du projet de loi portant modification de la Constitution du 11 décembre 1990 par décret pris en Conseil des ministres à la révision, voilà les trois verbes que les 83 députés devront, dorénavant, apprendre à conjuguer. Dans un contexte de suspicions, folles étaient déjà les supputations, récriminations et approbations autour du document final.
A présent, entre les mains des parlementaires, à ce projet de les séduire, de les inspirer ou de se faire tout simplement démolir dans les couloirs de l’hémicycle. Ce triste sort, le projet de révision porté par le président Boni Yayi l’a connu au cours de la 6ème législature avec, à l’époque, à la manœuvre, l’imprévisible présidente de la commission des lois et pourtant Fcbe, Hélène Aholou-Kêkê. Jeté aux oubliettes avant même l’étape de la plénière, l’incirconcis projet est mort de sa plus belle mort.
Jusqu’à preuve du contraire, parlant d’opportunité, de timing et de la qualité, celui sorti des entrailles du chantre du Nouveau départ ne souffre d’aucun mal congénital. Pour s’épanouir et éblouir, il ne demande donc aux députés qu’à bien accomplir leur devoir d’amendement. Sinon, sur le plan technique, il n’y aura, peut-être pas, trop à redire. Politiquement, certainement.
Mais, évitons au cours de cette messe pour la révision, et j’emprunte l’expression du candidat à la présidentielle française François Fillon, que les balles volent très bas et, aveuglés par nos ego surdimensionnés, qu’on en vienne à tomber dans le piège de la diabolisation d’un homme. Une nouvelle étape donc, pour des opérations de déminage sur un projet sur lequel les députés devront, à chaque pas, s’obliger à flairer d’éventuels pièges et méditer avant d’avancer. Comme le dirait Martine Aubry, “quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup”.
Alors, si le projet de révision est clair et transparent, que nos députés nous dispensent des chicanes politiques inutiles et se mettent, le plus tôt que possible et sans pression, au boulot. Sereins, qu’ils s’accrochent, comme de bons élèves, à parfaitement conjuguer les verbes apprécier et améliorer. Et si besoin en était, qu’à chaque envol qui mène au firmament de la révision, qu’ils prient et demandent au bon Dieu de les éclairer. Maintenant, que la primeur du document final est accordée à l’Assemblée et qu’ainsi, on peut oser le dire, le débat est lancé, les prétentions peuvent, au plan national et même de la diaspora béninoise, se multiplier. Loin des dernières semaines d’agitation médiatique, focalisons-nous sur l’essentiel pour qu’indubitablement, l’étape de l’hémicycle soit une réussite. Même si les canards boiteux n’y comprennent pas grand-chose, c’est une question de logique !

16-03-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)