Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : La voie de la fusion !

Assainissement. Le mot est actuellement en vogue au Bénin. Si, depuis quelques semaines, le cadre de vie n’y échappe pas, le paysage politique s’apprête, elle aussi, à faire une toilette digne du nom. Et, inexorablement, comme jadis pour annoncer les grands événements, c’est le tam-tam de la fusion qui résonne pour convier les micros partis à adhérer à la prochaine indispensable réforme du système partisan. Mais, repris en chœur par l’Union fait la Nation, le Prd, Alternative citoyenne, les Fcbe, le joyeux chant du regroupement des partis en de grands ensembles éveille, cependant, des incertitudes. Il faut le souligner, loin de l’engouement général, les contours de la fusion, se dessinent sous d’alambiqués présages.
Et pour cause, il était une fois le Dahomey aujourd’hui Bénin avec, certes peu de partis mais de dangereux instruments politiques régionaux. Ainsi, avons-nous connu, par ici, des affrontements ethniques à cause des partis-régions identifiables aux grandes figures de la période postcoloniale, notamment les leaders Apithy, Ahomadégbé, Maga et Zinsou. Le Prpb, parti Etat a calmé les ardeurs avant que le renouveau démocratique ne lance le disque, aujourd’hui, rayé du multipartisme intégral et des clubs électoraux. Malgré les timides initiatives de coalitions avec les expériences de la rivière Rb, de l’Ubf, des Fcbe, au Bénin, l’individualisme politique continue d’avoir la peau dure.
Encore, cette fois-ci, à l’approche de l’urgente ère de la fusion, les grandes menaces s’appellent, l’absence d’idéologie et la trop grande régionalisation des partis politiques. Alors, ‘‘oui’’ à la consolidation de la démocratie béninoise à travers la réduction drastique des partis politiques, mais évitons que l’histoire bégaie. C’est d’ailleurs pour cela, qu’accompagner la nouvelle vision chère au chef de l’Etat rime avec des conditionnalités appropriées pour une réelle clarification des bases de la trouvaille ‘‘fusion’’. Quid donc de l’épouvantail ‘‘financement des partis politiques’’, moteur de tout fonctionnement ? A lui seul, suffira-t-il à discipliner les acteurs politiques et donner, comme c’est le cas dans les vieilles démocraties, naissance à trois ou quatre grandes et pérennes formations politiques ? Sinon, à quelle aventure de plus allons-nous ?
De toute façon, le compte à rebours de la fin du multipartisme intégral a commencé. Dans les jours à venir, le nombre pléthorique de partis politiques au Bénin devra disparaître. Mais que nul ne s’y trompe, sans étiquette idéologique, il faut prier tous les dieux que nos partis, l’Exécutif et le législatif agissent dans le bon sens afin que les meilleures options soient retenues. Le paysage politique béninois a besoin d’être réhabilité. Et, s’il plait à la Rupture et à un Nouveau départ pour le système partisan, les mêmes causes ne produiront pas les mêmes effets.

14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)