Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Les Cauris au gré des intérêts !

Un, deux et déjà trois départs officiels…Le rêve du ‘‘Après nous, c’est nous’’ des Fcbe tourne carrément au cauchemar. Dix mois après l’échec à la présidentielle de 2016, comme ses ancêtres nés autour d’un homme au pouvoir, les cauris, lamentablement, sont en train de perdre la rude bataille du réarmement moral et de la cohésion. Loin de la Marina, les lieutenants du Yayisme, un à un, redescendent sur terre et rampent, tout doucement, vers les nouveaux maîtres de la cité.
Le Rassemblement national pour la démocratie de l’ancien ministre et député, Jean-Michel Abimbola est le premier, au lendemain de la débâcle du candidat du camp présidentiel à annoncer les couleurs. Plus tard, c’est le Mouvement Espoir du Bénin de l’ancien Vice-premier ministre, François Abiola qui lui a emboîté le pas. Ce week-end, c’est le Congrès du peuple pour le progrès qui, à l’issue de son 4ème congrès ordinaire, a rompu les amarres avec les Cauris.
Bref, chez les Fcbe, malgré la saison des fusions qui s’ouvre, la bousculade se fait davantage monstre à la porte de sortie qu’à celle d’entrée. A ce rythme, même les oiseaux de bon augure ne diront pas qu’il n’y aura pas que la Rb et l’Ubf à faire la dure expérience de la vie sans le pouvoir. Et par ici, elle s’entend bien par des retournements de veste et le nomadisme.
En vérité, au Bénin, la transhumance, l’instabilité, les escapades, le clientélisme et l’opportunisme sont dans l’Adn des acteurs politiques. Sur la cadence ‘‘bouger, bouger’’ de Magic System, frénétiquement, dansent-ils, à la recherche du bonheur personnel. Et si, en dix mois à peine, trois vagues déferlent sur le navire cauris et laissent échapper des rats à la recherche de ripailles, c’est évidemment la faute au système partisan béninois.
Jusqu’ici, tout se passe entre ceux qui sont associés au banquet national et ceux qui en sont exclus. On ne le dira jamais assez. Quand le ciment qui rassemble les hommes politiques autour d’un idéal est le pouvoir, l’on ne doit pas s’étonner que celui-ci disparaisse, laisse place aux fissures et tombe en ruine. Pas fameux donc la vie après la Marina. Les Fcbe ont beau se mentir, ils l’apprennent à leurs dépens.
A présent, après tant d’infidélités et un militantisme au rabais depuis le renouveau démocratique, il faut exorciser la classe politique de ses plus ruineuses maladies. A temps et pour une démocratie au service du développement, les réformes du système partisan s’invitent pour bâtir des regroupements de vision à la place des clubs électoraux. Le malheur Cauris, ça n’arrive pas qu’aux autres. Et tant qu’un mécanisme bien pensé, pour remédier à la prostitution politicienne ne verra pas le jour, chantons, tout de suite, le requiem de la morale des vampires politiques. Ils ne meurent jamais, et il ne dépend que de nous tous qu’ils cessent de perpétuer leur règne.

20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)