Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Pauvres mais dignes !

Ridicule et intolérable ! L’abolition de l’esclavage et les décennies de mondialisation n’emportent pas décidément les mentalités rétrogrades outre Atlantique envers le continent berceau de l’humanité. Comme si chasser le naturel, il revient au galop, nos naguères ancêtres les Gaulois ne s’empêchent pas de nous donner l’impression de constamment banaliser la dignité des populations des anciennes colonies. Toujours à prendre les hommes de couleurs pour des nigauds, la ville d’Orléans en France sait dorénavant que sur le continent noir, il y a des personnalités d’exception et d’honneur.
Du moins au Bénin, petit pays pauvre de l’Afrique de l’Ouest, on peut tendre la main à des donateurs mais refuser d’avaler des couleuvres. D’ailleurs, quel homme généreux et de bonne foi donnerait de l’alcool frelaté en lieu et place d’une boisson rafraichissante et de qualité à un ami ? A part peut-être les ivrognes, quel homme responsable et averti y touchera ? Evidemment, le ministre de la santé Alassane Séidou et le gouvernement du Nouveau départ sont de la race de ceux qui ne se laissent pas facilement duper. Des explications, il y a une semaine à l’Assemblée nationale, sur l’affaire donation bloquée d’un scanner de la ville d’Orléans au Chd Borgou-Alibori, on aura compris qu’il vaut mieux être sans équipements médicaux qu’avec des fossiles !
Tenez ! L’appareil de soins offert à l’hôpital de référence de Parakou est usagé et son transport est chiffré à plusieurs dizaines de millions. L’expertise révèle une moyenne d’âge de 10 à 15 ans et une qualité désuète. Je comprends mieux la ville d’Orléans qui offre gracieusement un scanner composé d’une barrette alors que déjà, dans la sous-région, il y a des scanners de 16 barrettes. Mieux, pour une fiabilité du diagnostic qui dépend du nombre de barrettes, la technologie a tellement évolué qu’il y a aujourd’hui des scanners de 32 et même de 64 barrettes.
En fait, bon pour fausser les diagnostics médicaux et préjudiciable à la vie de ses utilisateurs, au cimetière de l’évolution technologique, devrait aller dormir l’inutile et encombrant scanner d’Orléans. De plus, le Programme d’actions du gouvernement prévoit bien mieux que le funeste cadeau au Chd Borgou-Alibori. Seulement, avant que les prochains équipements ne soient acquis et bien utilisés, il faut penser au recyclage des médecins et autres personnels soignants et à la stabilité de l’énergie électrique dans les centres de santé. Ça suffit ces hôpitaux mouroirs en Afrique et les nombreuses évacuations sanitaires pour patients de luxe ! Le Bénin sur le plan sanitaire, grâce à une gouvernance plus exigeante, peut soulever des montagnes.
Mais déjà, faudra-t-il que des scanners nouvelle génération atterrissent dans nos centres de santé de référence et que les utilisateurs soient hautement qualifiés. Sinon, nous aurions péché à snober nos chers donateurs d’Orléans. Et à Parakou, ce n’est pas le député Gbadamassi qui se gênera de dire qu’un tien vaut mieux que deux tu l’auras et d’envoyer dès qu’il en aura l’occasion, au diable le ministre Alassane Séidou et son raisonnement. Nous autres, de bon augure, on attend de voir !

4-05-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Cas Pratique : Cotonou, 14 heures et un soleil de plomb sur le boulevard du Canada comme d’ailleurs, sur toute la ville. Puis, cette scène qui ne (...) Lire  

Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Moins de misère aux prisonniers (...)
14-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1140

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)