Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Plongée féminine pour Houngbédji !

Vingt-quatre femmes à l’hémicycle ! Au moins une par circonscription électorale. Mordicus, le président Adrien Houngbédji y tient. Propositions, chiffres et exemples à l’appui, la deuxième personnalité défriche les consciences et pose les jalons de l’amélioration de la représentativité de la femme au Palais des gouverneurs. Convaincu que sans rassurer les hommes, pour qui l’offre d’une rallonge de 107 sièges est mise sur la table, il n’aura pas gain de cause, Me Houngbédji s’active à relever le challenge du leadership féminin. Et pour davantage se donner les moyens de siffler la fin de l’offense à l’intelligence de la femme béninoise, le Président Houngbédji mise, ni plus ni moins, que sur le consensus autour d’une proposition de loi à soumettre à la plénière.
Mais, à moins que je me trompe, pour une discrimination positive qui ne dit pas son nom, j’y vois plutôt une loi qui restera au travers de la gorge de plus d’un puriste. Sinon, la Constitution en son article 26 ne dit-elle pas que l’État assure à tous l’égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race, de sexe, de religion, d’opinion politique ou de position sociale ? Aussi, l’homme et la femme ne sont-ils pas égaux en droit ? Entre les belles lignes de la loi fondamentale pour donner à la femme toute sa place et les pesanteurs sociologiques, tous sont aujourd’hui convaincus qu’il en faut plus que les bonnes intentions. De là, à penser que la trouvaille de Houngbédji est la panacée pour redonner au dynamisme politique de la femme toutes ses lettres de noblesse ? Au mieux, contentons-nous simplement de donner à nos chères dames, un coup de pouce pour leur représentativité au parlement.
A la vérité, à la veille de l’édition 2017 de la Journée internationale de la femme placée sous le thème : « Les femmes dans un monde en évolution : Une planète 50-50 d’ici 2030 », les 8,4% de femmes que compte l’institution parlementaire béninoise loin derrière celles du Rwanda avec 63,8%, du Sénégal avec 42,7%, de l’Afrique du Sud avec 41,8%, du Cameroun avec 31,1%, du Togo avec 17,6%, et du Niger avec 14,6% sont ridicules. Mais, à l’épreuve de la misogynie, le 172ème parlement sur 193 dans le monde en ce qui concerne le ratio hommes-femmes fait-il bien de mener le combat juste pour des besoins de l’heure ?
Car, depuis Agoué, Me Houngbédji a glissé pour les oreilles fines que l’une des raisons qui fondent sa démarche est la perte de certains financements extérieurs qui ne fera qu’hypothéquer le Plan stratégique de développement et de modernisation de l’Assemblée nationale du Bénin. En somme, une solution conjoncturelle pour un problème structurel. A ce rythme, la plongée féminine de Houngbédji est loin d’être une partie de plaisir. Intéressé ou pas, il aura proposé des pistes de solutions. Maintenant, aux femmes de saisir la balle au bond.

6-03-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)