Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Puanteur politique !

A plein nez, des sorties, par ces jours-ci, contre le projet de révision de la Constitution sentent, et fortement l’aigreur politique.
Avant même d’avoir vu le document à transmettre à l’Assemblée nationale, des positions sont, d’ores et déjà, figées.
Gavées des a priori à défaut de se servir à la table de la rupture, des bouches vomissent des insanités.
Plutôt que de se laisser manipuler par les télécommandes de l’ombre, de décocher des fléchettes là où il ne faut pas et d’aller vite en besogne sur le débat de fond, les anti révisionnistes feraient mieux, pour la postérité, non de jouer aux réactionnaires mais d’être des forces de propositions.
Et tant qu’il s’agira d’apporter un brin de modernisme à notre loi fondamentale pour un Bénin meilleur, à ramer à contre-courant, juste pour le plaisir de le faire, il ne faut pas s’étonner qu’à la longue, la roue tourne et rattrape chacun de nous.

Au meilleur moment, qu’ils se rappellent qu’au-delà de la révision, il y a une loi fondamentale qui nous engagera tous et non des lauriers à dresser à un érudit.
Sinon, au nom de quelle démocratie dénient-ils au chef de l’Etat de soumettre à la représentation nationale son projet de révision de la Constitution et de recueillir l’indispensable majorité des 4/5 ?
Dans un contexte complètement différent des précédentes tentatives, pourquoi devons-nous encore tergiverser et, pour une fois, de nos doigts, ne pas, à l’unisson, venir boucher les béantes failles laissées par la Constitution du 11 décembre 1990 ?
On peut le deviner. A ce rythme, la politique politicienne aura toujours raison des bonnes intentions.
Et celles du président Talon sur les réformes politiques et institutionnelles n’ont jamais été, contrairement à ce que veulent faire croire les oiseaux de mauvais augure, un mystère.
En août 2015, lors de sa première sortie sur Canal3, le chantre du Nouveau départ n’avait-il déjà pas promis au peuple de faire du mandat unique la règle d’or pour éviter à lui et à ses successeurs, la pression et les surenchères liées au renouvellement de mandat ?
Elu à 65%, pourquoi rechignerait-il à se donner les moyens de faire aboutir sa promesse de révision ?
A moins que les contestataires nous démontrent que la procédure envisagée ou que les différents aménagements apportés à l’ancienne Constitution sont antidémocratiques, si le président Talon relève le pari de la révision à l’étape du parlement, le peuple n’aura qu’à prendre acte de la conviction de ses représentants à l’Assemblée nationale à donner leur caution au nouveau projet.
Mais avant, pour une loi fondamentale pour l’avenir, le débat doit se faire.
Tout aussi, carton rouge aux relents politiques et aux sauts d’humeur autour d’un sujet où, strictement, les apports techniques sont les bienvenues.
Transcendez-vous antirévisionnistes !
De bon augure, le projet de révision est là !

13-03-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)