Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


14ème édition du Fitheb : « Mon père est un comique », un spectacle de Kromozom

JPEG - 54.4 ko

L’humoriste béninois Joël Avaligbé alias Kromozom a une fois encore fait fort ce week-end. Vendredi dernier au centre Artistik Africa, il a servi du fou-rire avec sa présentation qui a pour « Mon père est un comique », ceci dans le cadre de la 14ème édition du Festival international du théâtre du Bénin (Fitheb). Il est 20h20 mn. Kromozom fait son entrée sur scène sur la chanson ‘’Sapé comme jamais’’ de l’artiste franco- congolais maitre Gims. Habillé d’un pantalon Jean, d’une chemise blanche, de chaussures tennis, d’une veste, et des lunettes le tout couronné par un chapeau noir, l’humoriste ne laisse personne indifférent. Avec des applaudissements bien nourris de la part du public venu massivement le soutenir, il danse sur le même morceau tout en invitant le public à le prendre en photo, ce qui a arraché le sourire aux spectateurs. Le comédien sans plus tarder enfile sa veste à l’un des spectateurs et va s’asseoir dans le salon sur la scène. Un salon constitué de chaise, de table sur laquelle est posée une bouteille de vin, d’un bidon d’eau avec deux verres. Après avoir siffloté l’eau, l’humoriste demande au public l’objet de leur présence. Au public de répondre : ‘’Pour le spectacle’’. Il poursuit : « Et quel est le titre de la pièce ? ». Le public répond : « Mon père est un comique ! ». Ainsi, durant 1h 20minutes de spectacle l’humoriste de par ses gestes comiques a raconté les circonstances de la mort de son père sans oublier son enfance, c’est-à-dire d’où lui est venue l’idée d’écrire la pièce « Mon père est un comique ». Avec humour, il décrit de façon générale l’arnaque qui s’observe dans les familles béninoises lors des funérailles, le comportement des médecins, la vie familiale, et surtout la gouvernance politique actuelle au Benin. Sur scène, il a joué le rôle de plusieurs personnages notamment : son père, sa mère, sa tante, et ses frères. Pour l’humoriste, il est nécessaire d’en parler, mais aussi trouver des solutions adéquates pour y remédier. Avec la complicité de la régie en son et lumière, Kromozom a dansé et imité des célébrités.
Diane AGBOGAN(Stag)

26-11-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction
Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Gléxwé xwé : La diversité touristique et culturelle révélée
4-12-2018, La rédaction
Du 02 au 08 Décembre 2018, Ouidah brillera aux couleurs de la fête identitaire Gléxwé-xwé. Cette célébration qui (...)  

Tofâ 2019 : Woli Ofou, le signe d’une année prospère
3-12-2018, La rédaction
Woli Ofou. C’est le signe qui gouvernera l’année 2019 selon la consultation annuelle dite "Tofâ". Placée sous le thème, (...)  

David Coffi Aza au sujet du Tofa 2019 : « Le sourire va revenir, (...)
3-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Bonne nouvelle pour le peuple béninois, car il connaîtra la prospérité en 2019. Du moins, c’est le principal (...)  

Célébration de la fête du ’’christ roi’’ au palais privé ’’guezo’’ : (...)
28-11-2018, Géraud AGOÏ
La communauté catholique de la ville d’Abomey a célébré dimanche dernier au palais privé du roi Guézo, la fête dénommée (...)