Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Après un séjour en Chine : Catilina Tossou peint les réalités culturelles sino-béninoise Rêver, s’évader, s’envoler,

voyager à travers l’Afrique et la Chine. Telle est la sensation que faisaient ressortir les tableaux de Elon-m Catilina Tossou, un artiste peintre béninois. C’était dans la soirée du samedi 16 septembre dernier dans la salle polyvalente du Centre culturel chinois de Cotonou.

JPEG - 326.4 ko

‘’La suite du temps’’ est le thème sous lequel Elon-m Tossou a placé son exposition le samedi 16 septembre dernier au Centre culturel chinois. A l’occasion, une trentaine de tableaux ont été exposés, sur la culture béninoise et celle chinoise. Les titres de ces tableaux qui reflètent la culture de ces deux pays sont entre autres ‘’vodoun’’, ‘’Ecole des mamans’’, ‘’Vodoun hounsi hoho’’, ‘’Mamelle de xiajin’’, ‘’Bénin couleur’’ et biens d’autres. Après un séjour en Chine, ce peintre a été séduit par ce pays, tout comme le sien, et y a peint ses beaux paysages et sa culture. Son amour pour l’art a commencé dès le bas-âge.
Passionné de la peinture, il a pu décrocher plusieurs distinctions dont le prix du meilleur artiste peintre au Bénin et le 1er prix au concours Prom’Art Jeune scolaire Conaasco. Cette exposition a permis, au public d’apprécier les œuvres de ce jeune peintre talentueux. « Il est vraiment talentueux, il sait très bien manier le pinceau avec l’encre chinoise pour faire ressortir le beau, même s’il n’est jamais allé dans une école d’art… c‘est un génie à encourager », a déclaré le Directeur du centre culturel chinois Wei Jun. Il confie qu’il compte initier une exposition très bientôt en l’honneur du peintre. Le Secrétaire général du ministère de la culture et du tourisme, Sogan Richard a pour sa part exprimé sa reconnaissance à la Chine pour avoir accueilli Elon-m pendant son séjour, ce qui lui a permis de découvrir de nouvelles choses et d’exceller dans son art. Il ajoute : « Ce peintre est à féliciter et à encourager, et j’espère qu’il portera encore plus haut le drapeau béninois ». Le prix de ces tableaux varie entre 120.000 et 1.500.000F selon le format et les messages qu’ils transmettent.
Pour clôturer la soirée, l’artiste a peint un tableau sur lequel chaque invité présent a laissé sa marque. « Je suis vraiment ému et touché. A travers ces tableaux, on voit l’Afrique », a laissé entendre Anago Eudes-Gaël, un invité. La soirée a été agrémentée par Koudy, une chanteuse béninoise et de Judbern, une poète.
Maryline AïSSO (Stag)

18-09-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 510

Danse traditionnelle : Les supers anges Hwendonamboua honorent (...)
11-06-2018, Patrice SOKEGBE
Les supers anges Hwendonamboua ne cessent d’honorer le Bénin au concert des nations, dans le domaine des danses (...)  

Concert à l’Institut Français de Cotonou : Les Frères Guèdèhounguè (...)
30-05-2018, La rédaction
Venus nombreux au concert des frères Guèdèhounguè à l’IFC, le samedi dernier le public a vécu d’intenses moments de (...)  

15ème édition du FITHELYCOB : Le théâtre pour une bonne éducation (...)
30-05-2018, La rédaction
L’Espace Mayton a abrité le lancement de la 15ème édition du Festival international itinérant de théâtre des lycées et (...)  

Réaction de quelque secréaires généraux après la décision de la (...)
25-05-2018, La rédaction
Kassa Mampo, Sg/Cstb « Si la presse est atteinte, c’est un danger » Nous ne sommes pas surpris. Après la fermeture (...)