Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Défilé de mode à l’Ifc : Prince Toffa valorise l’art contemporain

L’artiste contemporain Prince Toffa s’est illustré une fois encore à travers ses œuvres. C’était à la faveur d’un défilé de mode organisé le samedi dernier à l’Institut français de Cotonou. La cérémonie a réuni plusieurs acteurs culturels venus défiler pour mettre en lumière la créativité de Prince Toffa.

JPEG - 72.7 ko

Styliste de formation, Prince Toffa est un artiste contemporain qui crée une mixture entre le design et l’art plastique. A travers un défilé de mode organisé à l’Institut français de Cotonou le samedi dernier, il a mis sous les projecteurs quelques-unes de ses œuvres. Instant spécial marqué par l’originalité des créations et l’élégance des mannequins, ce défilé de mode a permis au public d’apprécier la finesse et la beauté des œuvres de Prince Toffa. Sous les ovations du public, les mannequins constitués pour la plupart d’artistes chanteurs tels que Zékiath (Teriba), Jah Baba, Faty ; d’artistes contemporains tels que Dominique Zinkpè, Marius Dansou, Christelle Yaovi, Benjamin Deguenon ; d’acteurs culturels comme Alougbine Dine, Claude Balogoun, etc. ont mis en valeur la splendeur et l’élégance des vêtements conçus par Prince Toffa. Plus d’une vingtaine d’œuvres ont été réalisées à partir des matériaux de récupération tels que des sachets, des vieux sacs, des gobelets, des canettes de boissons consommées, de vieilles éponges, des cuillères et fourchettes jetables, des bandes de cassette vidéo, des sacs de jute, du papier journal et du pagne tissé. Mais au-delà d’un simple défilé de mode, c’est une performance artistique qui s’articule autour de la création, de l’assainissement et de la valorisation de l’art africain que l’artiste a proposée au public.
Cyrille LIGAN (Coll.)

19-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)