Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Festival des danses endogènes : Les danses Yaoitcha et Sakpata sous les projecteurs

JPEG - 569.2 ko

"La renaissance de nos danses endogènes », c’est le but principal de la 6ème édition du festival des danses endogènes. Prévu pour se tenir le 13 octobre prochain à Zogbo, ce festival vise à recréer la pensée des Béninois au sujet de ces danses qui perdent de leur visibilité, et a initier les jeunes aux Yaoitcha et Sakpata pour un Bénin qui se distingue et se développe par l’immensité de sa richesse culturelle et cultuelle. Comme il est désormais de coutume depuis six ans, Zogbo se pare de ses plus beaux attributs à chaque édition pour amener les jeunes à festoyer et célébrer la culture dans tous ses aspects. Léon Hounyè alias Sakpata Zogbo est l’initiateur de ce festival qui a pour ambition de faire de ce quartier périphérique de Cotonou, une véritable plateforme de promotion des valeurs touristiques et culturelles. 20 danseurs du rythme Sakpata et 20 porteurs de feu du rythme Yaoitcha sont attendus pour partager avec le public des moments d’ambiance et de fraternité inoubliables. C’est l’un des vœux chers au Festival des danses endogènes, qui cette année, en étoffant le panel des activités, y a introduit des ateliers de formation et une restitution de formation afin de promouvoir les danses sacrées. Autant de manifestations qui ont pour objectifs, d’encourager la créativité et l’inclusion, en offrant des espaces variés de création, de culture et de diffusion artistique, de promouvoir les danses endogènes pour consolider la culture de la paix et le dialogue interreligieux.
Marina HOUNNOU (Coll.)

5-10-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Progressistes et républicains : les défis pressants
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’accouchement a été difficile. Mais au final, c’est une opération plutôt réussie, pour ce qui est de la forme en tout cas. Les frères siamois peuvent (...) Lire  

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction
Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Gléxwé xwé : La diversité touristique et culturelle révélée
4-12-2018, La rédaction
Du 02 au 08 Décembre 2018, Ouidah brillera aux couleurs de la fête identitaire Gléxwé-xwé. Cette célébration qui (...)  

Tofâ 2019 : Woli Ofou, le signe d’une année prospère
3-12-2018, La rédaction
Woli Ofou. C’est le signe qui gouvernera l’année 2019 selon la consultation annuelle dite "Tofâ". Placée sous le thème, (...)  

David Coffi Aza au sujet du Tofa 2019 : « Le sourire va revenir, (...)
3-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Bonne nouvelle pour le peuple béninois, car il connaîtra la prospérité en 2019. Du moins, c’est le principal (...)  

Célébration de la fête du ’’christ roi’’ au palais privé ’’guezo’’ : (...)
28-11-2018, Géraud AGOÏ
La communauté catholique de la ville d’Abomey a célébré dimanche dernier au palais privé du roi Guézo, la fête dénommée (...)