Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq

L’année chinoise du coq de feu 2017 débute le 28 janvier 2017. Signe de l’aube, signe de l’éveil, cette année le triomphe et le succès ne pourront être décrochés qu’au prix d’efforts soutenus et bien orientés.
La nouvelle année 2017 est conditionnée à l’élément Feu sous sa forme Yin. Le Feu Yin exprime la chaleur intérieure et la clairvoyance, ainsi que la douceur de l’intime et des liens familiaux. Des pensées oubliées surgissent alors soudainement, dans une atmosphère parfois déconcertante, à la fois rigide et carnavalesque.

Spécificités des années de Coq
Les années de Coq sont souvent des périodes mêlant droiture et justice, grandiloquence et organisation logistique. Les métiers d’administration publique et privée, les carrières militaires ou encore les métiers de police sont fortement favorisés.
Le signe du coq est dépourvu d’un ensemble d’élément secondaire, au contraire de la majorité des autres signes du zodiaque chinois. Tout comme le Rat et le Lapin, le Coq n’est représenté que par un seul élément, tandis que tous les autres signes contiennent plusieurs éléments cachés en eux. C’est pourquoi, les années gouvernées par ces 3 signes dépendent fortement de la force principale de l’élément auxquels ils sont initialement attachés.
Même si les cycles de rotation des mois, des saisons et des jours apportent constamment une diversité des flux énergétiques des 5 éléments (Wu Xing), la présence d’un élément prédominant gouvernant le cycle annuel n’est jamais très bien vue dans la tradition chinoise.
Tout comme le Feng Shui nous l’enseigne également, c’est l’équilibre des forces entre les 5 éléments qui permet de générer bonheur et épanouissement. Le manque de diversité énergétique d’une année à Signe-Animal à élément unique intensifie les déséquilibres des forces cycliques du Wu Xing et celles du signe du zodiaque chinois propre à chacun.
Par conséquent, il est conseillé de rester sur ses gardes avant d’envisager d’investir sur un projet risqué pendant une année de Coq.

Amour, naissances et mariages
C’est une très bonne année pour faire de nouvelles rencontres amoureuses. Cependant, des relations qui auraient pu être construites dans la durée se verront écourtées pour des raisons indépendantes de la volonté des nouveaux tourtereaux : par exemple, une installation dans une autre région ou même sur un autre continent.
Si vous préparez une naissance au cours de l’année du Coq de Feu, dites-vous qu’une naissance au printemps présage d’un tempérament moins irritable pour votre petit Coq. Si la perspective d’avoir un enfant au caractère fier et démonstratif (Coq de Feu) ne vous enchante pas pour l’harmonie de votre foyer, vous pouvez également attendre 2018, année du Chien de Terre, et vous attendre alors à la compagnie d’un enfant malin et habile, qui aura toujours (à raison) le dernier mot avec vous.
Malgré les tensions et déséquilibres qui dominent en 2017, cette année est paradoxalement propice aux mariages. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que le rouge (couleur de l’élément Feu) est la couleur traditionnelle de la robe de mariage pour les chinois et d’autres pays asiatiques, alors que la couleur blanche est symboliquement associée au deuil.

Travail et investissement
Les années du Coq sont souvent des périodes marquées par des succès éclatants pour ceux qui auront enduré avec patience le travail long, persévérant et souvent solitaire de la construction d’un projet d’entreprise.
Beaucoup de gens souhaiteront pendant le cours de l’année pouvoir changer d’environnement professionnel. Cependant ces désirs de mobilité ne se concrétiseront pas pour tout le monde, car tous les Signes du zodiaque chinois ne sont pas à même d’effectuer les efforts de réflexion, de créativité et d’organisation nécessaires pour surmonter un grand saut dans l’inconnu, ou encore moins risquer une baisse de leur revenus, même provisoire.

5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Révision en expansion !
29-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Plus de procédure de révision à vive allure ! Plus possible de parler de catimini et d’absence de débat autour du projet introduit à l’hémicycle. Au (...) Lire  

Editorial : L’erreur d’un remaniement
29-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)