Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Programme ‘’Ma culture, mon futur’’ : ‘’Arise Group’’ pour le rayonnement de la culture béninoise

Former une relève de qualité pour promouvoir la culture et l’art béninois. Telle est la vision de ‘’Arise group’’, une agence de voyage et de tourisme. C’est dans ce cadre que l’entreprise a procédé mardi dernier à la présentation d’un programme spécial dénommé ‘’Ma culture, mon futur’’.

JPEG - 502.7 ko
Alexandrine Avognon

« ‘’Ma culture, mon futur’’ nous emmène à la base, à la source que sont nos enfants pour leur inculquer notre culture, à mieux la porter que nous-mêmes parce que lors de nos sorties à l’international, nous nous sommes rendu compte que dès qu’on présente une petite partie de la culture béninoise, les gens sont sidérés et motivés à suivre nos prestations ». Cette déclaration de la directrice générale de ‘’Arise group’’, Alexandrine Avognon témoigne de l’importance de l’enjeu. Il s’agit de faire germer dans l’esprit des enfants la fierté d’appartenir à un pays dont les potentialités artistiques, culturelles et touristiques ne sont plus à démontrer. Plus spécifiquement, l’objectif du programme est de magnifier les vestiges de la royauté béninoise, l’art culinaire et gastronomique, la richesse des terroirs et savoir-faire ancestraux, les rites et coutumes traditionnels, les danses et rythmes folkloriques et les ressources naturelles et minières. Pour participer aux diverses activités concoctées à cet effet, les enfants devront avoir 7 ans ou plus. En clair, Alexandrine Avognon et son staff ciblent de jeunes pousses afin de faire d’eux les futurs ambassadeurs de la culture béninoise. « Nous allons leur enseigner nos danses culturelles, les contes. Nous allons leur apprendre à fabriquer nos produits locaux, les emmener à visiter nos sites touristiques », a-t-elle déclaré. Quant à Anatole Houessou et Orphée Gnikpo, tous deux responsables à ‘’Arise Groupe’’, ils ont expliqué les activités au menu du programme. Entres autres, le groupe organise chaque année à l’intention des enfants, des colonies de deux mois et des ateliers sur la fabrication du gari, des chips etc. Le programme, pour sa part se déroule sur une période de 3 ans
Nicaret AMADIDJE (Coll.)

18-05-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du désaveu au préfet Toboula, respect et humilité envers son peuple. Devant Dieu et devant les hommes, le président Patrice Talon vient, une fois (...) Lire  

Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Funérailles au Bénin : Eglise et coutume : un mort, différents (...)
13-06-2017, La rédaction
Messe corps présent, rites traditionnels. Selon les religions et les coutumes, l’inhumation d’un défunt requiert un (...)  

Entretien avec l’artiste Ezéchiel Akomowo « Le slam guérit, le (...)
1er-06-2017, La rédaction
Ezéchiel Akomowo alias Satyre la rime plate, est un artiste slameur écrivain poète. Il est le président du projet « (...)  

Rencontre mensuelle de la Culture : La mise en affermage du parc (...)
29-05-2017, La rédaction
Comme à l’accoutumée, la rencontre mensuelle de la culture qui se tient chaque dernier samedi du mois, était à son (...)  

Eric Hector Hounkpè à propos de ‘’Tous au Fitheb’’ « …Il faut faire (...)
23-05-2017, La rédaction
Dans le souci de faire connaître au public béninois, le Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb), et de faire (...)