Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rencontres des belles images africaines à Parakou : L’Act-Sf annonce les couleurs de la 5ème édition

L’association Art, Culture et Tourisme Sans Frontière (Act-Sf) organise du 21 au 27 novembre prochain la 5è édition des « Rencontre des belles images africaines à Parakou ». Ce festival auquel participeront plusieurs pays de la sous-région se veut être un espace de promotion des productions cinématographiques africaines.

JPEG - 247.9 ko

La 5ème édition des « Rencontres des belles images africaines à Parakou » se déroulera du 21 au 27 novembre 2016. C’est une initiative de l’Association Art, Culture et Tourisme Sans Frontière (Act-Sf) qui a pour objectif de valoriser le 7è art. Les Rebiap visent à contribuer à la professionnalisation effective du secteur cinématographique au Bénin. Les Rebiap entendent offrir un creuset efficace pour accompagner les différents acteurs du monde cinématographique dans leur ambition de voir émerger le 7ème art béninois par des actions concrètes et efficaces. Le thème de la 5ème édition porte un regard sur la politique cinématographique béninoise. Ainsi, sept activités sont au programme. Il s’agit de la formation de dix cinéastes à l’écriture de scénario de fiction et documentaire ; du vernissage de deux mois sur les films antérieurement célébrés ; de la tenue de 25 séances de diffusion publique de films sélectionnés ; de l’organisation d’un marché du film africain. Aussi, une cérémonie d’hommage des figures emblématiques du Cinéma africain sera-t-elle organisée suivie d’une soirée de gala au cours du laquelle 7 films et leurs auteurs recevront une distinction. Il s’agit notamment du prix de la meilleure réalisation, du prix de la meilleure image, du prix du meilleur son, du prix du meilleur montage, du prix du meilleur acteur, du prix de la meilleure photo, et du prix du meilleur film du Public. Par ailleurs, il se tiendra quatre rencontres de réflexion thématique. Le promoteur du festival remercie les partenaires et a souhaité que les objectifs ayant suscité la mise en place de ce festival soient atteints. « Nous restons aussi convaincus que ReBI@P sera bientôt hissé au rang des grands festivals de cinéma africains à l’image du FEPACO », a-t-il dit.
Cyrille LIGAN (Coll.)

8-08-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Que diable reprochent-ils au boom démographique en Afrique ! D’abord, comme une pavée dans la marre, c’est le président Macron, en marge du sommet du (...) Lire  

Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Culture en danger…
30-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Organisation du Hadj 2015 : Le plaidoyer d’un convoyeur de (...)
21-07-2017, La rédaction
Si l’organisation du Hadj 2016 a été un succès, sous la houlette du Nouveau départ, et que celui de 2017 se prépare (...)  

Adjogan : le rythme de la canne : L’héritage des Aïnonvi
21-07-2017, La rédaction
Autrefois canne à percussion, le adjogan s’est révélé au fil des jours un rythme exécuté dans les cours royales lors des (...)  

Au centre multicorps de Cotonou : Comédiens et danseurs dans (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La thématique est originale et les acteurs se retrouvent dans un nouveau rôle, une nouvelle expérience avec la (...)  

15 ans après son dernier passage au Bénin : Aïcha Koné replonge le (...)
5-07-2017, La rédaction
Le temps n’est vraiment pas clément ce samedi soir. Mais pour l’amour de la musique et surtout pour la diva Aïcha (...)