Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Séminaire intensif sur la recherche historique à l’Epa : Les 10 doctorants reçoivent leurs parchemins

JPEG - 98.1 ko

Les 10 étudiants doctorants de l’Afrique Centrale en stage à l’Ecole du Patrimoine Africain (Epa) dans le cadre du séminaire intensif de formation en recherches historiques tenu du 3 au 15 avril 2017 ont reçu leurs parchemins le vendredi 14 avril dernier. C’était en présence du Directeur de l’Ecole du patrimoine Africain (Epa), Samuel Kidiba, de la Représentante du Musée Royal de l’Afrique Centrale (Mrac), Murielle Van Nuffel, et plusieurs encadreurs de l’Epa. Pendant environ 2 semaines, les stagiaires ont pu renforcer leurs capacités en recherches historiques. C’est du moins ce qu’a laissé entendre leur porte-parole, Jean-Claude Kambala au cours de la cérémonie de remise de parchemins. « …Quelque part, l’avenir de nos recherches ainsi que les résultats escomptés sont améliorés qualitativement par rapport à la dimension historique qui est intégrée dans nos enseignements et dans nos recherches. On ne peut pas comprendre le présent sans faire un recul dans le passé, et il n’y a pas de présent sans passé. On ne peut rien inscrire dans le présent si on n’a pas mis le sous-bassement qu’il faut par rapport à l’historicité. Cette initiative est vraiment à encourager. A nos chers enseignants, je fais une mention spéciale (…) Pour l’avenir, nous souhaiterons que la Coopération Belge intensifie ces genres de séminaire. Il y a encore beaucoup de choses à faire en matière de recherches historiques… », a-t-il dit. Le Directeur de l’Epa, Samuel Kidiba, quant à lui, s’est dit heureux du choix porté sur l’institution qu’il dirige pour conduire les travaux de ce séminaire. « …A travers le patrimoine matériel et immatériel, on touche mieux à l’éducation, à la transmission du savoir, et on favorise le dialogue et l’ouverture sur l’autre. En associant l’Epa à cette initiative, le Mrac reconnait le rôle de cette institution dans la conservation et la gestion des mémoires patrimoniales en Afrique. Je voudrais dire merci à toute l’équipe du Mrac et à son Directeur général. Merci non seulement pour ce qui vient d’être fait, ce qui a été fait, mais aussi pour ce qui sera fait. A vous les participants, allez partager la bonne nouvelle en mettant en pratique les savoirs que vous avez reçus pendant ce séminaire intensif. L’Epa reste ouverte à vos universités… », a dit Samuel Kidiba. Rappelons qu’il s’agit d’une formation qui s’inscrit dans le cadre du Programme Immarch avec l’appui du Musée Royal de l’Afrique Centrale (Mrac) et de la Coopération Belge.

18-04-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : Les bus de la mort
28-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils sèment la mort sur nos routes. Avec une rage morbide à peine contenue et une envie toujours renouvelée de faire couler du sang, par leur (...) Lire  

En vérité : A la Rb comme au Psd… !
28-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Au fil fébrile de Bénin (...)
27-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon, tel que nous l’aimons (...)
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Classé dans le patrimoine national : Le musée Danri de Nikki dans (...)
28-06-2017, La rédaction
Le Musée Danri est en danger. Malgré la bonne volonté des autorités centrales et des chefferies traditionnelles de (...)  

Funérailles au Bénin : Eglise et coutume : un mort, différents (...)
13-06-2017, La rédaction
Messe corps présent, rites traditionnels. Selon les religions et les coutumes, l’inhumation d’un défunt requiert un (...)  

Entretien avec l’artiste Ezéchiel Akomowo « Le slam guérit, le (...)
1er-06-2017, La rédaction
Ezéchiel Akomowo alias Satyre la rime plate, est un artiste slameur écrivain poète. Il est le président du projet « (...)  

Rencontre mensuelle de la Culture : La mise en affermage du parc (...)
29-05-2017, La rédaction
Comme à l’accoutumée, la rencontre mensuelle de la culture qui se tient chaque dernier samedi du mois, était à son (...)