Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assassinat des deux envoyés spéciaux de RFI au Mali : le principal suspect identifié par le Procureur de Paris

L’enquête sur l’assassinat, le 2 novembre dernier, au Nord du Mali, de Ghislaine Dupont et Claude Verlon révèle que Baye Ag Bakabo, un Touareg lié à la fois au Mnla et aux jihadistes d’al-Qaïda, a été identifié comme le principal suspect, a déclaré ce mercredi 13 novembre le procureur de la République de Paris. Baye Ag Bakobo est le propriétaire du 4x4 qui a servi à l’enlèvement des deux envoyés spéciaux de RFI à Kidal. « Aucun suspect n’a été arrêté à ce jour, seuls des témoins ont été interrogés », a précisé le procureur François Molins lors d’une conférence de presse ce mercredi. Il a également tracé le déroulement tragique des événements du 2 novembre.

JPEG - 5.3 ko

C’est un commando de quatre ravisseurs qui a enlevé Ghislaine Dupont et Claude Verlon le 2 novembre. Il était 13h10 devant la maison d’Ambeiry Ag Ghjissa, le responsable du Mnla, à Kidal. Le pick up beige s’est enfui avec, à son bord, les deux Français en direction de Tinessako. Selon le procureur général de Paris, le véhicule a été très rapidement abandonné en raison de problèmes mécaniques sérieux : bloc moteur cassé, fuite d’huile et moteur en surchauffe. A 12km de la sortie de Kidal, les ravisseurs sortent de leur pick-up avec leurs deux otages. Selon le procureur - après autopsie - Ghislaine Dupont a été tuée de trois balles de gros calibre dont une mortelle dans le thorax. Claude Verlon a été exécuté de dos par une rafle de balles de la tête au pied.

Une prise d’otage qui aurait mal tourné
Les enquêteurs français privilégient la thèse d’une prise d’otage qui aurait mal tourné. Selon le procureur général, François Molins évoque deux scénarios. Première hypothèse : une fois la voiture à l’arrêt, dans la confusion, les otages auraient tenté de fuir. Deuxième hypothèse : craignant l’arrivée imminente des forces françaises, les ravisseurs auraient liquidé les otages pour échapper aux Français. Actuellement, l’enquête franco-malienne se concentre sur un suspect : Baye Ag Bakabo, un soutraitant d’Aqmi qui a déjà servi de guide aux djihadistes. Ce dernier est le propriétaire du pick-up et était l’un des quatre ravisseurs. Baye ag Bakabo a été vu, la veille du meurtre, dans Kidal à bord du pick-up en train de faire le plein d’essence. D’intenses recherches sont lancées pour retrouver le commando. Côté enquête, une information judiciaire va prochainement être ouverte à Paris et à Bamako.

14-11-2013, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Insurrection au Burkina-Faso : Blaise...
31-10-2014, La rédaction
Afrique du sud : Nelson Mandela est mort
6-12-2013, Angelo DOSSOUMOU
La Boad célèbre ses 40 ans
14-11-2013, Isac A. YAÏ
Insurrection au Burkina-Faso : Blaise...
31-10-2014, La rédaction
Football : Echos des Ecureuils expatriés
16-09-2014, Ambroise ZINSOU
Afrique du sud : Nelson Mandela est mort
6-12-2013, Angelo DOSSOUMOU
La Boad célèbre ses 40 ans
14-11-2013, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60

Invité sur Radio France Culture le dimanche dernier Zinsou parle (...)
26-07-2016, La rédaction
L’ancien Premier ministre Lionel Zinsou a été invité le 24 juillet dernier sur l’émission L’esprit public de la Radio (...)  

Cris de détresse de nos compatriotes vivant à l’étranger : Des (...)
13-07-2016, Moïse DOSSOUMOU
La situation est critique pour les Béninois qui ont choisi de s’établir en Algérie. Depuis plusieurs jours, ils sont la (...)  

Hissène Habré : Une condamnation pour l’exemple
1er-06-2016, Moïse DOSSOUMOU
Arrêté le 30 juin 2013, Hissène Habré, l’ancien chef d’Etat tchadien a été fixé sur son sort. Coupable de crimes contre (...)  

Patrice Talon face aux journalistes du Quotidien Français Le (...)
23-05-2016, La rédaction
« Je sais que Le Monde (Journal français ndlr) s’intéresse beaucoup à ma personne. Mais vous ne me connaissez pas ! », (...)