Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Intimidation d’un compatriote béninois au Togo : Joseph Chagoury empêché de tout mouvement depuis 8 jours à Lomé

Depuis 8 jours à Lomé, le Dg de la Roche Togo, Joseph Chagoury n’est plus libre de ses mouvements. Le Béninois d’origine libanaise a été d’abord interpellé pour une identification. Ensuite, ce fut au motif que lorsqu’il s’était rendu le 30 juillet dernier à Lomé, son passage n’a pas été enregistré par les caméras du pont péage qu’il est gardé à la Direction de la police judiciaire. Enquêtes policières ou tentative d’intimidation de Joseph Chagoury qui n’est personne d’autre que l’un des hommes forts de la fratrie Chagoury qui a vu en juillet dernier, Assad, consul du Liban au Bénin et prospère homme d’affaires tué par des criminels lors d’un guet-apens survenu à Avekpodzo, une localité togolaise située près de la capitale Lomé ? Ce qui est sûr, cette richissime famille s’est depuis lors, lancée par tous les moyens à la recherche des meurtriers de Assad Chagoury. Et comme par coïncidence, c’est le moment qu’a choisi la police judiciaire togolaise pour interpeller Joseph Chagoury. Pis, son chauffeur est depuis hier déféré à la prison civile de Lomé. Car, de sources concordantes, il lui aurait été demandé de faire de faux témoignages contre son patron. Ce qu’il aurait refusé.
Et pour une affaire aussi floue pour laquelle un compatriote est bloqué à Lomé, les autorités béninoises ne doivent pas rester les bras croisés. En effet, pour cette affaire « Assassinat du consul Assad Chagoury », qui est aussi un Béninois, la coopération policière entre le Togo et notre pays doit être agissante. Mais, le constat est qu’il n’en est rien. Alors, les autorités béninoises doivent prendre leurs responsabilités, user de la diplomatie nécessaire pour s’autoriser à jeter un regard dans cette affaire où visiblement, pour embrouiller les pistes, les autorités togolaises procèdent à des arrestations arbitraires.

14-11-2014, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Insurrection au Burkina-Faso : Blaise...
31-10-2014, La rédaction
Afrique du sud : Nelson Mandela est mort
6-12-2013, Angelo DOSSOUMOU
La Boad célèbre ses 40 ans
14-11-2013, Isac A. YAÏ
Insurrection au Burkina-Faso : Blaise...
31-10-2014, La rédaction
Football : Echos des Ecureuils expatriés
16-09-2014, Ambroise ZINSOU
Afrique du sud : Nelson Mandela est mort
6-12-2013, Angelo DOSSOUMOU
La Boad célèbre ses 40 ans
14-11-2013, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60

Invité sur Radio France Culture le dimanche dernier Zinsou parle (...)
26-07-2016, La rédaction
L’ancien Premier ministre Lionel Zinsou a été invité le 24 juillet dernier sur l’émission L’esprit public de la Radio (...)  

Cris de détresse de nos compatriotes vivant à l’étranger : Des (...)
13-07-2016, Moïse DOSSOUMOU
La situation est critique pour les Béninois qui ont choisi de s’établir en Algérie. Depuis plusieurs jours, ils sont la (...)  

Hissène Habré : Une condamnation pour l’exemple
1er-06-2016, Moïse DOSSOUMOU
Arrêté le 30 juin 2013, Hissène Habré, l’ancien chef d’Etat tchadien a été fixé sur son sort. Coupable de crimes contre (...)  

Patrice Talon face aux journalistes du Quotidien Français Le (...)
23-05-2016, La rédaction
« Je sais que Le Monde (Journal français ndlr) s’intéresse beaucoup à ma personne. Mais vous ne me connaissez pas ! », (...)