Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Barthélémy Kassa au sujet des réformes : « Patrice Talon est le moteur du développement »

JPEG - 89.6 ko

Barthélémy Kassa s’est fait sa religion sur la gouvernance du président Patrice Talon. En dépit des critiques, l’élu de la 4e circonscription électorale ne changera pas d’opinion. Mieux, il prend son bâton de pèlerin, va à la rencontre de ses militants avec qui, il partage sa conviction. Pour l’He Kassa, l’homme du Nouveau départ a vu juste en s’attelant à la mise en œuvre de réformes nécessaires pour booster le développement socio-économique. Dans une approche pédagogique, à travers une démonstration par récurrence, l’universitaire a prouvé que Patrice Talon est resté collé à la voie tracée par ses prédécesseurs, avec le mérite d’apporter la touche qui manquait pour un véritable décollage du pays : le courage. En rappelant cette formule de feu Gl Kérékou : « les intellectuels tarés », pour désigner ces cadres véreux qui plombent les efforts de gouvernance, ou les propos du genre : « si vous êtes prêts, je suis prêt », de l’homme du 26 octobre, Barthélémy Kassa se veut un éveilleur de conscience.
Les racines du mal qui retarde le développement du pays sont connus de tous, sinon que la pauvreté n’est pas une fatalité. De Kérékou à Yayi, le langage n’a pas varié. L’homme de Tchaourou épousait la théorie de : « la dictature du développement ». L’He Kassa n’est pas amnésique, et ne comprend donc pas qu’on en veuille à Patrice Talon qui, dès son arrivée, s’est attelé à mener les réformes nécessaires pour l’essor socio-économique du pays, et ce conformément à son programme d’actions. Heureusement, Talon ne recule pas face aux grincements de dents des personnes qui n’ont d’yeux que pour leurs poches. L’He Kassa s’incline donc devant le courage de l’homme du Nouveau départ et réitère son engagement à soutenir ses actions tout le long du mandat. « Aujourd’hui, c’est Patrice Talon qui est le moteur du développement et on nous dit de dire autre chose. Non. Nous sommes partisans du développement », a conclu l’élu de la 4e circonscription électorale à Matéri devant une foule très enthousiasmée et fidèle à son leader.

7-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | ... | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270 | 300 | 330 | ... | 3090

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)  

Clôture de la 1ère session extraordinaire parlementaire 2019 : La (...)
12-02-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé ce lundi 11 février 2019 à la clôture de la (...)  

Taxe à l’importation de l’Union Africaine : enjeux d’une autonomie (...)
12-02-2019, La rédaction
Actuellement, le fonctionnement de l’Union africaine (UA) est financé à 80 % par des fonds extérieurs, en provenance (...)