Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bataille pour le contrôle de la Mairie de Ouidah : Bruno Adjovi, l’épine dans le pied de Gnigla

JPEG - 94.1 ko
Célestine Adjanonhoun

Ouidah est depuis peu, sous les feux de la rampe. Vacant depuis la destitution de Séverin Adjovi, le fauteuil du maire pourrait être remis en jeu dès ce vendredi. Et comme il fallait s’y attendre, la bataille en vue du contrôle de l’hôtel de ville fait rage. Les tractations sont à leur comble, et à ce jour, l’incertitude plane sur le nom d’un éventuel favori. Tout porte à croire d’ailleurs que ça pourrait se jouer à un détail près.
En coulisse, deux noms reviennent sans cesse. Parmi eux, Célestine Adjanohoun. Cette ancienne parlementaire cinquième législature et conseillère And, est soupçonnée de nourrir de réelles ambitions. Hier encore, la possibilité d’un duel entre elle et un autre sérieux prétendant a été évoquée par les médias. Une éventualité battue en brèche toutefois par l’entourage de la conseillère. « Madame la conseillère n’est pas candidate », affirme très catégorique, l’un de ses proches. Plusieurs autres sources, proches du conseil communal notamment, confirment cette tendance. A les en croire, la conseillère n’est pas en lice. Serait-ce une stratégie pour prendre tout le monde de court comme ce fut le cas à la mairie de Djougou ? Bien malin qui pourra le dire.

JPEG - 394.9 ko
Venance Gnigla

Toujours est-il que si cette information venait à se confirmer, ce serait un ouf de soulagement pour un autre prétendant. Pour Venance Gnigla dont la prétention ne souffre, à ce jour, d’aucune ambiguïté, cela pourrait être accueilli favorablement.
Reste cependant que la menace demeure. Et il a nom, Bruno Adjovi. Actuellement premier adjoint au maire et colistier de Séverin Adjovi, son nom n’est pas moins chuchoté. Lui qui, contrairement aux deux autres, a l’avantage d’être, le candidat légal pour avoir été élu sur la liste majoritaire. Sa candidature pourrait donc perturber fortement la donne, à défaut de la changer. Il faudra compter le cas échéant, sur une situation similaire à celle qui a prévalu à la mairie de Parakou où le camp majoritaire s’est retrouvé sans candidat, pour qu’un conseiller élu sur une liste autre que celle majoritaire puisse avoir quelque chance d’enlever le graal. Un scénario à ne pas exclure d’ailleurs, sans compter que d’ici vendredi, de nouveaux éléments de nature à tout bouleverser pourraient faire leur apparition. En attendant, les conciliabules peuvent aller bon train.

12-07-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Réformes du Code électoral et du système partisan : Une modification (...)
22-06-2018, Isac A. YAÏ
Des dispositions à amender et des critères à intégrer, mais qui nécessitent pour la plupart, un toilettage de la (...)  

1ère audience publique à la Cour constitutionnelle : 12 dossiers (...)
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la Haute juridiction ont démarré ce (...)  

Djogbénou recadre Holo, le Cos-Lépi ne jouera pas les (...)
22-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Déjà à l’installation de l’actuel Cos-Lépi ? alors même que rien ne lui permettait de le dire, le président Holo avait (...)  

Décision DCC 18-124 : La Courmet fin au mandat du Cos-Lépi
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le mandat du Cos-Lépi installé le 08 mai 2018 au titre de l’année 2017 prend impérativement fin le 30 juin 2018. Telle (...)