Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Comité Afrique de l’Internationale socialiste : Emmanuel Golou reconduit président pour quatre ans

JPEG - 71.9 ko

Arrivé en fin de mandat après quatre ans passés à la tête du Comité Afrique de l’Internationale socialiste (Is), le président Emmanuel Golou a été reconduit à son poste par ses pairs pour un nouveau mandat à l’issue de la rencontre du comité les 12 et 13 décembre 2017 à Luanda en Angola. Une prime à l’excellence et au discret travail abattu par le Béninois et son équipe. C’est haut la main que le président Emmanuel Golou est venu à bout de son principal challenger, le ministre de l’intérieur namibien Pendukeni Nivula pour rempiler à la tête du Comité Afrique de l’Internationale Socialiste. Militant pour une présidence tournante, son adversaire qui a déclaré sa candidature depuis juin 2017 au Portugal, a souhaité qu’après le Sénégalais Tanor Dieng et Emmanuel Golou du Bénin, il fallait que la présidence revienne à une autre zone que l’Afrique de l’Ouest. Mais cet argument n’a pas fait le poids devant l’impressionnant bilan à l’actif du président Golou et le projet qu’il a présenté à ses pairs. En effet, à travers une campagne coordonnée par l’Anc de l’Afrique du Sud, le Ndc du Ghana, le Fsp du Maroc et le Ps du Sénégal, le Béninois a sans grande difficulté convaincu ses camarades du Comité Afrique de l’Internationale socialiste qui lui ont à nouveau fait confiance pour les quatre prochaines années.
Par ailleurs, l’ancien ministre des affaires étrangères de l’Afrique du Sud, Ebrahim Ebrahim a également été reconduit à son poste de vice-président. Une recomposition donc du duo de choc pour poursuivre l’efficace travail d’affirmation du mouvement progressiste sur le continent africain. Spécifiquement, il a été recommandé au duo Golou-Ebrahim de travailler à renforcer la présence du Comité Afrique sur le continent mais surtout à ce qu’il soit présent désormais avec un statut d’observateur dans les instances continentales régionales et sous régionales. Egalement, cette ancienne nouvelle équipe a été invitée par leurs pairs à travailler à un plan de formation des militants et à la visibilité du Comité au plan international.
Notons qu’à la demande du président guinéen Alpha Condé, la prochaine rencontre du Comité se tiendra à Conakry au cours du premier semestre de l’année 2018.

L’Is consolide le leadership de Golou à la tête du Psd
En faisant à nouveau confiance au Président Emmanuel Golou, c’est au-delà de ses mérites, une reconnaissance de son leadership à la tête du Parti Social-Démocrate (Psd) qui est ainsi actée par ses pairs socialistes de l’Afrique. Par cet acte, le congrès extraordinaire du PSD du 22 juillet 2017 est validé et les nouveaux membres du bureau politique du parti sont reconnus comme tels par l’ensemble des 84 partis d’obédience socialiste du Comité Afrique de l’Internationale socialiste. Ils sont donc les seuls reconnus à l’international comme habilités à répondre au nom du Psd.
(Source : Collaboration extérieure)

8-01-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Recomposition de l’échiquier politique national : Nazaire Sado et (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Le parti Mobilisation pour le Développement et l’Avenir (Mda) du député Nazaire Sado, élu dans la 23ème circonscription (...)  

Conseil des ministres/Projet de loi de finances : Le budget 2019 (...)
20-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le projet de loi de finances, gestion 2019 s’établit en ressources et en charges à 1877, 543 milliards de francs Cfa (...)  

Examen du projet de budget de l’Assemblée nationale : Les députés (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés se réuniront probablement ce jour en séance plénière au Palais des gouverneurs à Porto-Novo si la Commission (...)  

Invité sur l’émission Cartes sur table : Gabriel Ajavon appelle à la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tolérance zéro à la corruption. C’est en quelque sorte le cri de cœur de Gabriel Laurex Ajavon, Vice-Président du parti (...)