Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil des ministres : Les raisons du limogeage du Dg douane et du Cb Port

JPEG - 102.2 ko

Le Conseil des ministres a décidé en sa séance du mercredi 21 décembre 2016, de faire relever de leurs fonctions, le Directeur général des douanes et droits indirects, le colonel Pierre Claver Tossou, le receveur douane port de Cotonou, l’inspecteur Philippe Toussaint Seke et le chef section escorte spéciale des véhicules d’occasion, l’inspecteur Archile Allossogbé. Le ministre de l’économie et des finances a été instruit aux fins de mettre en application sans délai ces décisions du conseil et d’en rendre compte dès la prochaine séance du conclave gouvernemental.
Que reproche-t-on à ces responsables de l’administration douanière ? Le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, Pascal Irénée Koupaki explique qu’il s’agit d’une question de gouvernance administrative et douanière. De sources bien informées, c’est du fait de deux véhicules qui devaient sortir du territoire national, mais qui se sont retrouvés en circulation sans dédouanement. « Le Programme d’actions du gouvernement indique que nous devons mobiliser des ressources internes avant d’aller vers les partenaires. C’est pourquoi, nous devons mettre fin aux sources de fuite de recettes », a déclaré le ministre Koupaki.
4 milliards de dotation spéciale aux forces de sécurité
En ce qui concerne la sécurité nationale, le conseil des ministres a décidé d’accroître les moyens des 321 unités opérationnelles de la police et de la gendarmerie installées sur toute l’étendue du territoire national. A cet effet, il autorise que chaque unité soit désormais dotée de ressources financières additionnelles gérées en propre, donc à la base pour assurer la sécurisation des différentes localités. Le gouvernement considère que la mise en place de ces moyens additionnels qui s’élèvent à 4 milliards pour l’année 2017, permettra aux unités d’accomplir leur mission sans tracasser les populations par des actes de rançonnements des usagers de la route ou des manœuvres de corruption.

22-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Propos de quelques députés après le rejet
27-03-2017, Karim O. ANONRIN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2040

Révision de la Constitution béninoise : Les analyses de Abraham (...)
27-03-2017, La rédaction
L’émission ‘’le Grand rendez-vous’’ de soleil Fm a reçu hier, l’ancien ministre de la justice Abraham Zinzindohoué et Me (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Les Fcbe, le Pcb et le (...)
27-03-2017, Naguib ALAGBE
Deuxième sur la liste des personnalités prévues pour être consultées au sujet du projet de révision de la Constitution, (...)  

Projet de révision de la Constitution : Joseph Djogbénou explique (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le Garde des sceaux, Ministre de la justice, de la législation et des droits de l’homme, Joseph Djogbénou, a rencontré (...)  

Révision de la Constitution en procédure d’urgence : Les raisons du (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le pouvoir législatif vient de donner un signal de son indépendance vis-à-vis du pouvoir Exécutif en rejetant la (...)