Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil national de Restaurer l’espoir : Azannaï opte pour l’opposition, Nobimè exclu

JPEG - 203.6 ko

« Une opposition pure, nette et claire ». C’est la position du parti Restaurer l’espoir sur l’échiquier politique national. A l’issue du Conseil national ordinaire tenu le samedi dernier à ’’Bis Hôtel’’ à Abomey, Candide Azannaï et les militants du parti ont tourné dos au Nouveau départ. Dans le communiqué final lu par le Secrétaire Général Guy Mitokpè, le Conseil national décide que le parti se positionne du côté du peuple meurtri pour animer une opposition pure, nette et constructive au régime du Nouveau départ. « Cette opposition, nous en avons les capacités intellectuelles, nous en avons les ressources, nous en avons les réseaux, nous en avons l’expérience, nous en avons l’ancienneté », a déclaré Candide Azannaï.
Ces assises placées sous le thème : ’’ Mieux s’organiser pour mieux défendre les populations ’’ ont permis aux délégués d’analyser la situation sociopolitique et économique du Bénin pour enfin aboutir à ce positionnement. Le Président du parti Restaurer l’espoir compte renforcer les capacités des membres pour une large mobilisation aux côtés des populations « marginalisées ». « Nous devons nous organiser pour l’encadrement politique des militants et populations par l’élévation de leur conscience politique, civique, républicaine et patriotique », a-t-il souhaité. Cependant, l’He Patrice Nobimè ne sera plus de ce combat. Selon le Secrétaire Général Guy Mitokpè, après analyse des prises de position à l’hémicycle de l’He Patrice Nobimè, contrairement à la ligne idéologique et politique du parti, et à la suite des interpellations et échanges sans succès, le Conseil national a décidé de son exclusion des instances du parti. Les militants, quant à eux devront patienter encore pour connaitre les raisons de la démission de l’ancien Ministre délégué à la défense du Gouvernement.

9-10-2017, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Plus de bruit, pas de résistance. Mieux, à Glo-Djigbé, les chèques d’indemnisation des propriétaires terriens situés, dans l’emprise du prochain (...) Lire  

Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Infidèle sans conscience (...)
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)  

Prochaines joutes électorales au Bénin : KolawoléIdji et l’UN (...)
19-02-2018, Karim O. ANONRIN
Le vice-président de l’Union fait la Nation, Antoine KolawoléIdji, a effectué sa rentrée politique le samedi 17 février (...)