Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Consensus entre le Mef et la Cena : 5,5 milliards pour les législatives de 2019

JPEG - 176 ko

Fumée blanche ! La conférence budgétaire a enfin livré son verdict. 5,5 milliards seront injectés dans l’organisation des élections législatives de 2019. Le ministre de l’économie et des finances (Mef), Romuald Wadagni et le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), Emmanuel Tiando ont signé hier à Cotonou, le communiqué sanctionnant la fin des travaux ayant abouti à ce consensus entre les différents acteurs impliqués dans le processus électoral.
En effet, selon l’article 108 de la loi 2018-31 du 9 octobre 2018 portant code électoral en République du Bénin, la Cena en liaison avec le ministère chargé des finances, tient une conférence budgétaire pour arrêter le budget général des élections. Ce budget des élections, prend en compte ceux des autres institutions parties prenantes à ces échéances. Au terme de l’arbitrage avec les services du ministère des finances, il a donc été retenu pour l’organisation des élections législatives de 2019, un budget de l’ordre d’un montant de 5,5 milliards de francs CFA. « Nous sommes conscient que les ressources financières de notre pays sont limitées au regard des nombreuses sollicitations du gouvernement. Nous prenons donc acte de ce budget en vous donnant l’assurance que nous nous ferons le devoir de gérer au mieux les ressources que vous mettrez à notre disposition... », a déclaré le président Emmanuel Tiando.
Il rappelle tout de même que la démocratie a un coût et que l’organisation d’une élection est une opération très complexe comportant des situations imprévisibles entraînant parfois des coûts inattendus. Le cas échéant, Emmanuel Tiando veut compter sur la disponibilité du ministre des finances à répondre favorablement à d’éventuelles doléances. « Nous souhaiterions aussi que le décaissement des fonds s’effectue dans des délais appropriés pour que l’indisponibilité des ressources ne compromette pas le bon déroulement du processus électoral », a laissé entendre le président de la Cena.
Le ministre se félicite également de la qualité des échanges et surtout de l’ouverture et de la compréhension de l’équipe dirigée par Emmanuel Tiando : « Je pense que nous avons abouti à un budget efficace où nous avons conçu les différentes opérations dans l’esprit que j’appellerais l’esprit de réformes qui est en cours depuis Avril 2016. J’ai pu apprécier votre engagement et votre état d’esprit positif qui a su prendre en compte les contraintes budgétaires de l’Etat mais tout en veillant que chacune des structures prises en compte par l’organisation des élections, dispose des moyens nécessaires pour une organisation efficace de leurs missions ». Romuald Wadagni va ensuite inviter les bénéficiaires des différentes lignes de crédit à veiller au respect scrupuleux des prévisions pour ne pas générer des dettes et autres engagements non honorés. « Je peux vous dire que le gouvernement prend l’engagement dès l’ouverture de l’exercice budgétaire, dans quelques jours, de mettre à votre disposition les moyens nécessaires pour que le travail s’accélère. Je peux donc vous garantir, au nom du gouvernement, que vous aurez les moyens…Et comme nous faisons l’engagement réciproque et qu’il n’y aura pas de surprise ni pour vous ni pour nous, nous sommes donc convaincus que ces moyens mis à disposition dès janvier, permettront la réussite de l’organisation des élections », a conclu le ministre des finances, Romuald Wadagni.

28-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Conformité des dossiers de déclaration des partis politiques à la (...)
15-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tous les 10 partis politiques ayant enclenché le processus de conformité à la charte des partis politiques en (...)  

Poursuite des mesures sociales sous le Nouveau départ : 3 (...)
14-02-2019, Isac A. YAÏ
Signaux au vert. Les fonctionnaires sont à l’honneur. La gouvernance est une continuité, et Patrice Talon se veut (...)  

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)