Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Crise à la Renaissance du Bénin : Le camp des réformistes réplique

La crise qui secoue la Renaissance du Bénin depuis quelques semaines est loin de connaitre un dénouement heureux. Suite à la décision prise le mardi dernier par Léhady Soglo excluant, à son tour, une vingtaine de membres du bureau politique de la Rb de toutes activités politiques au sein et au nom du parti, les frondeurs contre-attaquent. Dans un communiqué, ils ont signifié que toute décision prise par Léhady Soglo n’engage que lui mais pas le parti et son bureau politique national.
(Lire le communiqué ci-dessous)

Communiqué
Il est revenu par voie de presse, à la direction de la Renaissance du Bénin, que Monsieur Léhady Vinagnon SOGLO, a pris une décision, signée de sa personne et excluant les membres du Bureau Politique National qui entreprennent de réformer et de refonder le Parti.
A cet effet, la direction de la Renaissance du Bénin tient à faire les rappels et clarifications ci-après :
1- Monsieur Léhady Vinagnon SOGLO est bel et bien exclu de la Renaissance du Bénin. En conséquence, il ne peut plus se prévaloir d’un titre de membre ou de Président du Parti.
2- Toute décision prise par Monsieur Léhady Vinagnon SOGLO au nom de la Renaissance du Bénin, au mépris de son exclusion, n’engage que lui-même mais en rien, le parti et son Bureau Politique National.
3- La direction de la Renaissance du Bénin invite les militantes et militants du Parti à ne pas se laisser distraire mais à rester calmes et sereins, en attendant que leur soit communiquées par le Bureau Politique National, les informations sur l’organisation du Congrès qui se déroulera du 23 au 25 juin 2017.

Pour la Renaissance du Bénin,
Le Président par intérim,
Georges BADA

9-06-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)