Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Crise au Psd : Le tribunal de Cotonou interdit le congrès de Golou

JPEG - 71.9 ko

En raison de la mésintelligence générale entre les instances du Parti social démocrate (Psd) et les militants, susceptible de troubler l’ordre public et social à l’occasion du congrès national de ce jour, le président du tribunal de première instance (Tpi) de première classe de Cotonou, Jacques Hounsou a interdit jusqu’à nouvel ordre, la tenue de ces assises, convoquées par les représentants des organes dudit parti dont l’existence n’a pas été déclarée (parlant des organes) et enregistrée au ministère en charge de l’intérieur.
Cette décision du Tpi de Cotonou fait suite à une requête de Me Caster Azia, avocat conseil du président Bruno Amoussou, fondateur du Parti social démocrate (Psd), qui malgré sa démission en 2012, demeure président de cette formation politique, aux termes des statuts et règlement intérieur du parti version 2004. Car, au regard de l’état juridique du parti, et selon les travaux de Me Antoine Lassehin commis à cette tâche, il ressort que de 2004 à ce jour, tous les changements et modifications intervenues dans la direction et l’administration du parti, n’ont pas été déclarés au ministère en charge de l’intérieur comme l’exige la charte des partis politiques. Et la conséquence de cette non déclaration des changements et modifications intervenus est l’inexistence de ces organes du parti à l’égard du ministère en charge de l’intérieur. C’est donc à juste titre que saisi de la requête de Me Caster Azia, agissant pour le président Bruno Amoussou, aux fins d’interdire de la tenue du congrès national de ce jour, le tribunal de première instance de première classe de Cotonou ait donné une suite favorable au requérant afin de préserver l’ordre et la paix sociale.

30-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, au bon vieux temps avec Jérôme Sacca Kina, était le Fard-Alafia. Un Fard lumineux qui dardait ses rayons politiques sur toute la partie (...) Lire  

Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Charte des partis politiques et Code électoral : Deux chantiers (...)
25-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le Bloc pour la majorité parlementaire (Bmp) composé des députés soutenant les actions du gouvernement est décidé à (...)  

Mise en conformité du Code des marchés publics : Les députés (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature, ont procédé ce jeudi à la mise en conformité avec la Constitution de (...)  

Remaniement ministériel : La liste est fin prête !
22-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Les dés sont jetés. Plus que quelques jours voire quelques heures, et les membres du deuxième gouvernement de Patrice (...)  

Devoir de mémoire / Comment patrice Talon a résisté à YAYI
21-09-2017, La rédaction
Par Christophe Boisbouvier Publié le 29-10-2012 Modifié le 16-05-2014 à 12:13 L’homme d’affaires béninois Patrice Talon (...)