Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Débat d’orientation budgétaire : Les raisons de la baisse du Budget 2018

JPEG - 62.4 ko

Le Budget de l’Etat exercice 2018 devra connaitre une baisse par rapport à celui de 2017. C’est la tendance qui se dessine d’après les orientations budgétaires sur les prévisions de l’année prochaine et qui suscite des incompréhensions. A la suite des députés qui ont diversement apprécié les orientations budgétaires du Nouveau départ pour 2018, la baisse du montant du budget de l’Etat 2018 est différemment interprétée dans l’opinion publique. Cependant, pour le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, il n’y a pas péril en la demeure. A l’en croire, la baisse sera prise en charge par le financement Partenariat Public Privé (Ppp). De ses explications, il ressort que les premières tendances de 2018 permettent de dire que le budget de l’Etat est de 1.328, 6 milliards contre 1.697,985 milliards pour 2017. Pour ce qui concerne les Charges de trésorerie, elles sont de 300 milliards en 2018 contre 312,6 milliards en 2017. Ce qui fait logiquement 1.628,6 milliards en 2018 contre 2010,585 milliards en 2017 pour la loi des finances. L’argentier national a fait remarquer que les charges de trésorerie seront affinées par la Caisse autonome d’amortissement (Caa). En termes de comparaison à l’étape actuelle, a-t-il poursuivi, on ne peut considérer que les montants du budget qui passe de 1697,9 milliards à 1328,6 milliards, soit une baisse de 17,7% relativement en lien avec le niveau d’investissement, qui sera pris en charge par le financement PPP.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

6-07-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, au bon vieux temps avec Jérôme Sacca Kina, était le Fard-Alafia. Un Fard lumineux qui dardait ses rayons politiques sur toute la partie (...) Lire  

Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Charte des partis politiques et Code électoral : Deux chantiers (...)
25-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le Bloc pour la majorité parlementaire (Bmp) composé des députés soutenant les actions du gouvernement est décidé à (...)  

Mise en conformité du Code des marchés publics : Les députés (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature, ont procédé ce jeudi à la mise en conformité avec la Constitution de (...)  

Remaniement ministériel : La liste est fin prête !
22-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Les dés sont jetés. Plus que quelques jours voire quelques heures, et les membres du deuxième gouvernement de Patrice (...)  

Devoir de mémoire / Comment patrice Talon a résisté à YAYI
21-09-2017, La rédaction
Par Christophe Boisbouvier Publié le 29-10-2012 Modifié le 16-05-2014 à 12:13 L’homme d’affaires béninois Patrice Talon (...)