Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Débat d’orientation budgétaire : Les raisons de la baisse du Budget 2018

JPEG - 62.4 ko

Le Budget de l’Etat exercice 2018 devra connaitre une baisse par rapport à celui de 2017. C’est la tendance qui se dessine d’après les orientations budgétaires sur les prévisions de l’année prochaine et qui suscite des incompréhensions. A la suite des députés qui ont diversement apprécié les orientations budgétaires du Nouveau départ pour 2018, la baisse du montant du budget de l’Etat 2018 est différemment interprétée dans l’opinion publique. Cependant, pour le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, il n’y a pas péril en la demeure. A l’en croire, la baisse sera prise en charge par le financement Partenariat Public Privé (Ppp). De ses explications, il ressort que les premières tendances de 2018 permettent de dire que le budget de l’Etat est de 1.328, 6 milliards contre 1.697,985 milliards pour 2017. Pour ce qui concerne les Charges de trésorerie, elles sont de 300 milliards en 2018 contre 312,6 milliards en 2017. Ce qui fait logiquement 1.628,6 milliards en 2018 contre 2010,585 milliards en 2017 pour la loi des finances. L’argentier national a fait remarquer que les charges de trésorerie seront affinées par la Caisse autonome d’amortissement (Caa). En termes de comparaison à l’étape actuelle, a-t-il poursuivi, on ne peut considérer que les montants du budget qui passe de 1697,9 milliards à 1328,6 milliards, soit une baisse de 17,7% relativement en lien avec le niveau d’investissement, qui sera pris en charge par le financement PPP.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

6-07-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)