Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dialogue social : Talon et les syndicats échangent sur les sujets qui fâchent

JPEG - 69 ko

Menace sur les libertés fondamentales, suppression massive d’emplois, non-respect des engagements de l’Etat vis-à-vis des travailleurs, cherté de la vie et pressions fiscales, etc. Aucune préoccupation n’a été de trop hier au cours de la rencontre entre le Président Talon et les Secrétaires généraux des confédérations et centrales syndicales. 7 mois après la première rencontre du Chef de l’Etat avec les partenaires sociaux, en août dernier, l’eau a coulé sous le pont. Les syndicalistes ont surtout fustigé les violations des libertés fondamentales dont a fait preuve le Gouvernement, notamment dans le cas de la suspension des activités des associations d’étudiants. Ils l’ont dit de vives voix au Chef de l’Etat avec d’autres problèmes qui ont fait l’objet de la rencontre d’hier. Le Président de la République a été visiblement réceptif aux préoccupations de ses hôtes puisque les syndicalistes sont sortis rassurés à leur sortie d’audience. « Il ressort de ces échanges qu’il y a un déficit de communication entre l’exécutif et les partenaires sociaux que le Gouvernement a pris l’engagement de corriger. Sur les questions de liberté, le Chef de l’Etat a humblement reconnu qu’il y a un certain nombre d’abus, de dérives qui ont été opérés en ce qui concerne les étudiants », a déclaré Moudachirou Bachabi, porte-parole des centrales syndicales.
Au dire des syndicalistes, le Chef de l’Etat a eu l’humilité de reconnaître qu’il y a eu des dérives également dans la mise en œuvre de l’opération de libération de l’espace public et que le Gouvernement s’emploiera à corriger. Les inquiétudes des travailleurs au sujet de la suppression des emplois du fait de la liquidation de certaines sociétés n’ont pas été occultées. il a rassuré de ce que le volet social sera pris en compte et que les travailleurs seront impliqués dans le processus pour la sauvegarde de leurs intérêts. Le point des engagements de l’Etat vis-à-vis des travailleurs sera fait sous peu avec le ministre en charge de la fonction publique pour un échéancier consensuel d’application. « Le Gouvernement s’est aussi engagé à voir dans les tous prochains jours les possibilités d’échanger avec les partenaires sociaux sur les réformes afin nous ayons l’information », a précisé Moudachirou Bachabi. Une rencontre est donc attendue dans les prochains pour mieux aborder lesdites préoccupations.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

17-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Propos de quelques députés après le rejet
27-03-2017, Karim O. ANONRIN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2040

Révision de la Constitution béninoise : Les analyses de Abraham (...)
27-03-2017, La rédaction
L’émission ‘’le Grand rendez-vous’’ de soleil Fm a reçu hier, l’ancien ministre de la justice Abraham Zinzindohoué et Me (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Les Fcbe, le Pcb et le (...)
27-03-2017, Naguib ALAGBE
Deuxième sur la liste des personnalités prévues pour être consultées au sujet du projet de révision de la Constitution, (...)  

Projet de révision de la Constitution : Joseph Djogbénou explique (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le Garde des sceaux, Ministre de la justice, de la législation et des droits de l’homme, Joseph Djogbénou, a rencontré (...)  

Révision de la Constitution en procédure d’urgence : Les raisons du (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le pouvoir législatif vient de donner un signal de son indépendance vis-à-vis du pouvoir Exécutif en rejetant la (...)