Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En fin de mission à Cotonou : Le Fmi salue les progrès économiques du Bénin

JPEG - 389.5 ko

Le Bénin est respectueux de ses engagements vis-à-vis du Fonds monétaire international (Fmi), notamment dans le cadre du programme triennal de 150 millions de dollars que lui accorde l’institution pour appuyer l’ambitieux programme de relance de l’économie du pays. C’est la quintessence du point du séjour à Cotonou de Norbert Toe et Karim Barhoumi, respectivement chef de mission et représentant résident du Fmi au Bénin. Il s’est agi pour les envoyés spéciaux de procéder à des consultations statutaires qui se font avec tous les pays membres du fonds et à la revue du programme triennal qui a été approuvé par le conseil d’administration du Fmi en avril 2017. Au terme de cet exercice, le chef de la mission, Norbert Toe retient que ‘’le programme est solidement sur les rails et tous les critères convenus avec le gouvernement sont respectés’’. Un avis que partage le représentant résident. « Nous avons constaté une gestion rigoureuse des dépenses publiques, ce qui a permis d’assainir les finances publiques d’une manière très crédible. Je veux aussi saluer les efforts du gouvernement pour les plans des réformes structurelles à venir, et je pense que cela va donner ses fruits dans les deux ou trois prochaines années… », a déclaré Karim Barhoumi. C’est dire que le gouvernement du Bénin est plus jamais sur la bonne voie en matière de gouvernance économique et doit poursuivre les réformes pour continuer de mériter la confiance de cette institution financière qui demeure l’un de ses partenaires les plus stratégiques. Il faut noter qu’à l’issue de son séjour au Bénin, la mission du Fmi a été reçue en audience dans l’après-midi du mercredi 26 septembre par le président Patrice Talon. « Le programme est de 3 ans. Chaque année, on discute. Nous avons encouragé le gouvernement à continuer de faire ce qui marche déjà… le fonds, en tant qu’institution, a décidé de l’accompagner dans la mise en œuvre de ses réformes », a déclaré le chef de la mission, Norbert Toe à la sortie de l’audience. Au dire du ministre des finances, Romuald Wadagni : « que le chef de mission du Fmi dise que le programme est solidement ancré, que tout se passe comme prévu, cela veut dire pour nos concitoyens que les fruits (de notre politique) viendront bientôt… 2018 devrait être l’année charnière où on assistera à la fin des réformes que je qualifierais de dures mais importantes, et aussi le début du ressenti du bien-être pour la population ».

29-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Recomposition de l’échiquier politique national : Nazaire Sado et (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Le parti Mobilisation pour le Développement et l’Avenir (Mda) du député Nazaire Sado, élu dans la 23ème circonscription (...)  

Conseil des ministres/Projet de loi de finances : Le budget 2019 (...)
20-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le projet de loi de finances, gestion 2019 s’établit en ressources et en charges à 1877, 543 milliards de francs Cfa (...)  

Examen du projet de budget de l’Assemblée nationale : Les députés (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés se réuniront probablement ce jour en séance plénière au Palais des gouverneurs à Porto-Novo si la Commission (...)  

Invité sur l’émission Cartes sur table : Gabriel Ajavon appelle à la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tolérance zéro à la corruption. C’est en quelque sorte le cri de cœur de Gabriel Laurex Ajavon, Vice-Président du parti (...)