Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion des Forêts Communales Phase II : Les députés autorisent la ratification d’un accord de prêt avec le FAD

JPEG - 58.9 ko

Les députés ont adopté hier, la loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt signé à Cotonou, le 10 avril 2017 entre la République du Bénin et le Fonds Africain de Développement (Fad), dans le cadre du financement de la deuxième phase du Projet d’Appui à la Gestion des Forêts Communales (Pagefcom II). Il s’agit d’un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du septième axe stratégique du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) 2016-2021 et qui vise le développement équilibré et durable de l’espace national à travers une gestion rationnelle des forêts, des ressources naturelles et des risques climatiques. Du rapport de la Commission des finances et des échanges présidée par le député Raphaël Akotègnon qui a présenté le dossier à la plénière, l’on peut retenir que pendant 5 ans, le Pagefcom II interviendra dans vingt-cinq (25) Communes réparties sur les cinq (05) départements à savoir les Collines avec les Communes de Bantè, de Dassa-Zoumè, de Glazoué, de Ouessè, de Savalou et de Savè ; le Zou avec les Communes d’Abomey, d’Agbangnizoun, de Bohicon, de Covè, de Djidja, de Ouinhi, de Za-Kpota, de Zagnanado et de Zogbodomè ; le département de l’Atlantique avec les Communes d’Abomey-Calavi, d’Allada, de Kpomassè, de Ouidah, de Sô-Ava, de Toffo, de Tori-Bossito et de Zè ; le département du Borgou avec la Commune de Tchaourou ; et le département de la Donga avec la Commune de Bassila. Toujours selon la Commission des finances et des échanges, la mise en œuvre du projet impactera environ 607.000 bénéficiaires dont plus de 180.000 bénéficiaires directs comprenant 50,86 % de femmes et environ 427.000 bénéficiaires indirects de la zone d’intervention. Ceci, parce qu’il contribuera à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté des populations à travers la valorisation et la gestion rationnelles des ressources naturelles. Le montant de l’accord de prêt avec le Fonds Africain de Développement (Fad) s’élève à 4,12 milliards de francs CFA, soit 57,14% du coût total du projet.

15-09-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)