Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


L’Union fait la Nation en convention nationale dès ce jour : La relecture de la Constitution et autres sujets brûlants en entracte

Les travaux de la troisième convention nationale de l’Union fait la Nation s’ouvrent ce jour à Cotonou. Pendant 48 heures, les militantes et militants Un vont passer en revue les activités menées depuis la dernière convention tenue les 27 et 28 avril 2012 afin d’évaluer le chemin parcouru et parfaire ce qui doit l’être. A cette occasion, l’union se prononcera sur les sujets brûlants de l’actualité nationale, dont entre autres, la révision de la Constitution.

JPEG - 20.7 ko
Bruno Amoussou sera de la partie

Les statuts de l’Union fait la Nation imposent au bureau exécutif de tenir chaque année une convention nationale. Ainsi, pour le compte de l’année 2013, les travaux démarrent ce jour pour connaître leur épilogue demain samedi. Selon les explications du 2ème Secrétaire général adjoint du bureau exécutif transitoire de l’union, la tenue de la 3ème convention nationale de l’Union fait la Nation s’inscrit parfaitement dans le cadre des dispositions de l’article N°4 de la Charte des partis politiques qui prescrivent à tout parti politique d’analyser la situation socio-économique du pays, et de proposer des solutions concrètes à la nation. Il sera donc question de critiquer l’action du gouvernement et de suggérer des propositions concrètes pour le bien des populations. Pour ce qui est des activités menées depuis la deuxième convention, il faut noter qu’il a été créé l’école de l’Union fait la Nation pour éduquer les militants. En effet, il est nécessaire pour les militants de connaître le devoir qui est le leur en matière de militantisme. Il importe de les aguerrir face aux difficultés qui se dresseront sur leur chemin et de les mettre au diapason de l’actualité politique nationale, explique le président du comité préparatoire de la convention.

Une évaluation et non une révision de la Constitution pour ce qui est du débat sur la révision, l’Union se prononcera sur la question. Mais, d’ores et déjà, on peut retenir que l’Union fait la Nation ne parle pas de révision, mais plutôt d’évaluation de la Constitution, a renchéri Gbaguidi Augustin. Et pour cause. Avant d’aborder tout débat révisionniste, il importe que les forces politiques de la Nation s’asseyent autour d’une même table pour un dialogue franc et sincère sur ce qui peut faire l’objet d’un réaménagement dans notre Constitution, au regard du mode de fonctionnement de nos institutions. En clair, il s’agira de passer au crible de l’analyse les goulots d’étranglement inhérents au fonctionnement de l’appareil gouvernemental et des institutions étatiques, afin de déterminer l’opportunité ou non d’une relecture. L’Un préconise que l’on recense tous les problèmes actuels qui bloquent le bon fonctionnement des institutions, que l’on identifie leurs sources et l’on juge si la relecture paraît la voie la mieux appropriée. Car, il y a des problèmes qui peuvent bien être réglés par des lois organiques et des décrets ….

28-06-2013, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)