Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le Président de la commission de l’Uemoa à la Présidence : Talon reçoit les résultats de l’évaluation communautaire

JPEG - 41.7 ko

« Au total, en 2018, le Bénin a enregistré un taux global de 80,2 % en termes de transposition et d’application des réformes contre 63,7% en 2017 soit une progression de 16 points de pourcentage, traduisant une performance jamais égalée dans aucun pays de l’Union depuis l’institutionnalisation du mécanisme en 2013… », a déclaré le président de la Commission de l’Uemoa, Abdallah Boureima à l’occasion de la remise au chef de l’Etat, au Palais de la Marina à Cotonou ce 5 février, du mémorandum qui a sanctionné la fin des travaux sur la revue annuelle des réformes, programmes, politiques et projets communautaires au Bénin, au titre de l’exercice 2018. Abdallah Boureima conclut que le pari de l’année 2018 a été gagné, car des avancées significatives ont été enregistrées dans la mise en œuvre des 116 réformes communautaires examinées dans les 3 domaines à savoir : gouvernance économique et convergence, marché commun, politiques sectorielles.
Il explique qu’au titre de la gouvernance économique et convergence, le taux moyen de mise en œuvre des textes régissant ce domaine est de 88% contre 65% en 2017, soit une progression de 23 points. Là également, il s’agit d’un record de progression dans l’Union. En ce qui concerne le marché commun, le taux moyen de mise en œuvre des textes communautaires est passé de 62% en 2017 à 69% en 2018 soit un bond de 7 points. Au titre des réformes sectorielles, la mise en œuvre des textes est passée de 63% en 2017 à 83% en 2018, soit une progression de 20 points. Au total, 81 textes sont intégralement appliqués et 15 accusent un niveau d’application supérieur à 50%. Par contre, 11 textes ne connaissent pas encore de début de mise en œuvre à la date de la revue. « Pour conclure, on peut affirmer qu’avec 81 textes, le Bénin a battu le record des textes adoptés et intégralement mis en œuvre au titre de la revue 2018 », a laissé entendre le président de la Commission de l’Uemoa.
En ce qui concerne les projets et programmes communautaires, la revue 2018 a porté sur 16 programmes et projets communautaires en exécution au Bénin, totalisant un montant de 41 milliards avec un taux de décaissement de 54%. Et pour leur mise en œuvre, la revue du portefeuille a révélé que les performances sont satisfaisantes avec un taux moyen d’exécution physique de 64,1% contre 57% en 2017.

JPEG - 64.5 ko

Toutes ces évolutions positives ont eu des impacts importants au niveau de la croissance économique qui a repris. Elle était à des niveaux de 4%. De 2016-2017, proche de 5,6. En 2018 près de 7% et en 2019 annonce une progression de 7.6%. Ainsi, la croissance économique a vraiment bénéficié de ces performances importantes dans les réformes sectorielles notamment au niveau du secteur primaire. Aussi, il y a eu un fort impact sur la mobilisation des recettes fiscales.
« Voilà donc de manière non exhaustive les progrès que nous avons enregistrés ici au niveau du Bénin. Mais le chef de l’État vient lui-même de le dire. Il y a eu des performances mais nos yeux sont surtout tournés vers l’avenir parce que le chemin restant à parcourir reste encore long dans la construction d’un avenir commun. Nous remercions le président de la république d’abord pour ces conseils avisés, ses suggestions et son analyse sur l’avenir de l’union », a conclu le président Abdallah Boureima. Pour le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni : ‘’c’est un encouragement à continuer’’.

6-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)  

Clôture de la 1ère session extraordinaire parlementaire 2019 : La (...)
12-02-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé ce lundi 11 février 2019 à la clôture de la (...)  

Taxe à l’importation de l’Union Africaine : enjeux d’une autonomie (...)
12-02-2019, La rédaction
Actuellement, le fonctionnement de l’Union africaine (UA) est financé à 80 % par des fonds extérieurs, en provenance (...)