Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mairie de Parakou : La Cour suprême conforte Charles Toko dans son fauteuil

JPEG - 143 ko

Le Maire de Parakou, Charles Toko, peut continuer à gérer la ville de Parakou en toute sérénité. Les recours adressés à la Cour suprême pour l’invalidation de son élection ont été jugés irrecevables. C’est ce qui ressort hier du délibéré des juges de la Cour suprême, après examen des recours, la confrontation des arguments avancés par chacune des parties et l’analyse des textes de la décentralisation.
En effet, le patron du Groupe de presse Le Matinal a été élu en octobre 2016 par une majorité de 23 conseillers municipaux sur les 24 pour succéder à Karim Souradjou, le Maire déchu. Il avait été proposé par un ensemble de 11 conseillers issus des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Cette liste majoritaire a décliné la possibilité pour elle d’avoir à présenter ou à proposer un candidat au poste de maire. Seulement, ce consensus démocratiquement obtenu qui a permis l’élection du maire Charles Toko n’a pas été du goût de certains.
Les sieurs Bio Dramane Tidjani, Alassane Taofick et Issa Latifou ont alors formulé un recours à la Cour suprême aux fins de l’invalidation de l’élection. Ils se sont fondés sur la loi 2013-06 portant Code électoral en République du Bénin, qui en son article 400 alinéa 2 dispose que « le candidat aux fonctions de maire est proposé par la liste ayant obtenu la majorité absolue des conseillers ».
Cette requête n’a donc pas abouti. Ousmane Batoko et les autres juges de la Cour suprême ont dit le droit. Les choses sont désormais plus claires. Le maire de la plus grande ville du septentrion garde son fauteuil pour poursuivre les actions de développement enclenchées.
Richard AKOTCHAYE

6-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Cena, sérénité fragilisée !
15-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
Ad ’hoc, la Cena modèle partout en Afrique était déjà pour les Béninois une fierté démocratique. Mais puisqu’ils la voulaient irréprochable et à l’abri (...) Lire  

Editorial : Embûches sur la route du 28 (...)
12-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
L’opposition face à son destin
11-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Chasse aux Voyous !
11-03-2019, Alassane AROUNA
En toute sincérit : Battue pour adultère (...)
8-03-2019, Naguib ALAGBE
En vérité : Le parlement à la rescousse
7-03-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3150

Discours du président Emmanuel Tiando : La CENA situe les (...)
15-03-2019, La rédaction
Depuis la publication le 5 mars dernier des partis retenus par la Cena pour prendre part aux élections législatives (...)  

Construction et exploitation d’un système de transport des (...)
15-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Moins de deux mois après la signature de l’accord bilatéral pour construction et l’exploitation d’un système de (...)  

Insécurité dans le septentrion : Un mort et 75 millions Fcfa (...)
15-03-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les malfrats sont encore fait parlerd’eux dans le Nord du Bénin. Sur la voie Inter Etat Parakou- N’Dali, à la sortie (...)  

Le Commissaire Freddy Houngbédji explique son refus de donner les (...)
15-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Je voudrais pour ma part relever l’amalgame faite entre la convocation de la Cena à la Brigade criminelle et le (...)