Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en garde à vue

JPEG - 233.9 ko

Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du président Patrice Talon au pouvoir, à cette impitoyable lutte, l’ex Dg du Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb), Antoine Dayori y goûte. Interpellé pour abus de fonction, détournement et usage illicite de biens publics, il est gardé à vue à la Brigade économique et financière. Comme lui, Justin Adéogun, agent du Cncb, pour les mêmes raisons à savoir abus de fonction, détournement et usage illicite de biens publics est aussi gardé.
Le coup de filet de la Brigade économique et financière au Cncb a aussi permis de mettre la main sur Eric Hounguè. Conseiller fiscal de ladite société d’Etat à l’époque des faits, il est quant à lui, poursuivi dans le cadre de ses activités au sein du Cncb pour détournement de deniers publics, surévaluation et escroquerie. Et, ce n’est pas tout. Le Président du Conseil d’Administration, Néré Daouda Ibouraïma, ne sort pas non plus indemne du contrôle de sa gouvernance au Cncb. Pour recel de fonds détournés, il est aussi gardé et devra répondre de ce que la Bef l’accuse.
Toujours sur les précédentes gestions du Cncb, les enquêtes ne seraient également pas favorables aux ex Dg, Nadine Dako et Hervé Fagnigbé. Activement recherchés pour répondre de leurs actes, les deux anciens Directeurs sont pour le moment introuvables.
C’est dire que la lutte contre la corruption passe à la vitesse supérieure. La preuve, ‘‘Rupturien’’ bon teint et très proche de Talon, Antoine Dayori ne bénéficie d’aucune indulgence spéciale. Bien au contraire. A la trappe de la lutte contre la corruption, il y passe comme les autres cadres épinglés. Ainsi, ceux qui arguaient d’une lutte sélective contre la corruption ou d’une chasse aux sorcières, peuvent désormais se convaincre que le temps du ‘‘deux poids, deux mesures’’ est révolu. Tant pis pour les proches du pouvoir qui croient que nous sommes encore à l’ère des parapluies. Sans exception, la machine anti-corruption broie et davantage elle broiera les coupables !

21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est un tournant décisif pour Patrice Talon. 27 mois déjà qu’il préside aux destinées du Bénin. Une période au cours de laquelle il a donné le ton de sa (...) Lire  

Cos-Lépi : Mort programmée !
16-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Somptueux Bleus !!!
16-07-2018, Ambroise ZINSOU
En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Question de légitimité au campus
11-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Mise en place de la coordination départementale du Rbnv : Auguste (...)
16-07-2018, La rédaction
Les réalisations du Programme d’actions du Gouvernement ne sauraient passer sous silence. C’est désormais le mot (...)  

Adoption de la constitution par Référendum : Les observations de Me (...)
16-07-2018, Patrice SOKEGBE
L’observateur politique et avocat à la Cour, Me Charles Badou était hier sur l’émission ‘’90 minutes pour convaincre’’ (...)  

Proposition de loi portant Charte des partis politiques au Bénin : (...)
16-07-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale écourteront leurs vacances parlementaires après la clôture il y a quelques jours de la (...)  

Gouvernance au sommet de l’Etat : Boni Yayi peut-il aller à l’école (...)
16-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
A l’école de feu Gl Mathieu Kérékou, l’ex président Boni Yayi est invité et pas par n’importe qui. Né des entrailles de la (...)