Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mauvaise gestion et contrefaction des tickets-valeur : Le député Dakpè Sossou interpelle le Gouvernement

JPEG - 347.6 ko

La représentation nationale s’intéresse désormais à la gestion des tickets-valeur par la Société Nationale de Commercialisation des Produits Pétroliers (Sonacop Sa). A travers une question orale adressée au Gouvernement, le député Dakpè Sossou souhaite voir clair dans le flou qui a longtemps caractérisé la gestion des tickets-valeur. En effet, retiré de la circulation début 2016, au motif qu’ils sont falsifiables, les consommateurs attendent toujours d’être remboursés. De nouveaux tickets, dit-on, plus sécurisés sont en circulation depuis quelques mois, mais le bout du tunnel est encore loin en ce qui concerne le sort réservé aux clients ayant retourné leurs tickets-valeur pour vérification. Malgré les assurances répétées de l’ancien Directeur Général de la Sonacop Iréné Agossa, l’incertitude demeure. L’Honorable Dakpè Sossou se saisit de cette affaire qu’il qualifie de « ténébreuse ». A travers 11 questions, le député souhaite avoir des clarifications sur l’état des lieux des stations-services de la Sonacop, l’écart entre le nombre de tickets valeur retirés et ceux encore gardés par les consommateurs et le montant de la dette de la Sonacop à l’endroit de la clientèle dans cette affaire.
L’épineuse question de la falsification des tickets-valeur n’a pas échappé au représentant du peuple. Dakpè Sossou et ses collègues veulent en savoir plus sur les démarches menées pour décourager les fraudeurs. « Quelle est la différence entre les vrais tickets valeur et ceux contrefaits ? Quelles sont, à ce jour, les démarches menées pour démanteler le réseau de contrebande suspecté ? Quels en sont les résultats ? », a-t-il interpellé dans la question adressée au Gouvernement. Ce sont là des préoccupations auxquelles le Ministre en charge du commerce, Lazare Sèhoueto est appelé à apporter des clarifications à la représentation nationale dans les prochains jours. Ce dernier, quelques semaines après sa nomination avait eu à suspendre le Directeur Général de la Sonacop Iréné Josias Agossa et diligenter un audit sur la gestion de l’entreprise. Un audit dont les conclusions ne sont pas publiées jusque-là. Cette question orale permettra de situer les consommateurs et l’opinion nationale sur le flou qui entoure la gestion de ces tickets-valeur de même que sur les dispositions prises pour mettre fin aux désagréments causés.

Objet : Situation des tickets valeur de la SONACOP retirés aux usagers
Après plusieurs années de mauvaise gestion, la Société Nationale de Commercialisation des Produits Pétroliers (SONACOP SA) a lancé une opération de collecte d’anciens tickets-valeur et leur substitution par de nouveaux tickets qui seraient plus sécurisants. Au soutien de cette opération, le Directeur Général de la SONACOP SA avait expliqué que de faux tickets sont émis par des contrefacteurs sans pouvoir faire ressortir la différence ; ce qui empêche la société de satisfaire ses clients. En effet, alors que les bénéficiaires des anciens tickets s’en servaient à bon droit, le Directeur Général de la SONACOP SA a suspendu leur usage sur toute l’étendue du territoire national. Le geste n’avait pas vraiment surpris puisqu’il a pris la peine d’ajouter que les usagers pourraient avoir dans un bref délai, les nouveaux tickets valeurs. Depuis janvier 2016 à ce jour, les usagers sont toujours dans l’attente de recevoir leurs tickets, alors qu’ils ont au préalable payé les frais d’achat et la TVA. Les nombreuses promesses n’ayant pas prospéré, il n’est désormais plus que du flou dans cette affaire devenue nébuleuse. C’est pourquoi, la Représentation Nationale, à travers les questions ci-dessous, demande au Gouvernement de lui apporter les clarifications nécessaires et les mesures prises pour éviter à la longue les désagréments de ce genre.
1. Quel est, à nos jours, l’état des lieux des stations-services de la SONACOP ?
2. Quel est le montant des tickets valeur émis à la date de la mesure de suspension ?
3. Quelle est la balance entre le nombre de tickets valeur retirés et ceux encore gardés par les consommateurs ?
4. A combien s’élève le montant des tickets valeur à rembourser ?
5. Quelle est la différence entre les vrais tickets valeur et ceux contrefaits ?
6. Quelles sont, à ce jour, les démarches menées pour démanteler le réseau de contrebande suspecté ? Quels en sont les résultats ?
7. Quelle est la liste des consommateurs détenteurs de tickets valeur non utilisés ?
8. Jusqu’à quand les consommateurs brimés seront-ils remboursés ou dédommagés ?
9. Quelle garantie la Représentation Nationale peut avoir du Gouvernement que la SONACOP Sa, après quelques mois de gestion malsaine, ne reviendra pas, laisser entendre que les nouveaux tickets sont aussi contrefaits, et qu’il faille les remplacer ?
10. Quel intérêt la SONACOP SA a-t-elle, alors qu’elle se dit en situation financière difficile, d’injecter de l’argent dans l’émission de nouveaux tickets valeur si elle n’est pas dans une logique de flouer sa clientèle ?
11. Face à cette situation économique ambigüe, un désengagement total de l’Etat du circuit de commercialisation des produits pétroliers ne serait-il pas la meilleure solution ?
Porto-Novo, le 30 Janvier 2017
Dakpè SOSSOU- Photo Dakpè

1er-02-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Chronique judiciaire : Cyprien Houngbo condamné à 5 ans de (...)
20-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le 13e dossier inscrit au rôle de la 1ère session de la cour d’assises a connu hier d’un cas de coups mortels pour lequel Cyprien Houngbo est gardé (...) Lire  

En toute sincérité : Solution testament (...)
20-04-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

An 2 de la gestion du Chef de l’Etat : La Coalition de la Rupture (...)
20-04-2018, La rédaction
Patrice Talon peut toujours compter sur le soutien indéfectible de la coalition de la rupture, qui a activement (...)  

Cos-Lépi : les députés désignent leurs représentants
20-04-2018, Isac A. YAÏ
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature, ont procédé ce jeudi 19 avril 2018 à l’élection de leurs (...)  

Première session ordinaire du comité interministériel de la Ponadec (...)
20-04-2018, La rédaction
Le jeudi 19 avril a eu lieu dans les locaux de l’hôtel Qualimax á Cotonou la première session ordinaire du Comité (...)  

« Mémoire du chaudron » : Le plan de conquête du pouvoir par Yayi (...)
20-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tout a commencé courant février 2018 par des échanges anodins sur un forum Whatsapp. Piqué au vif, Tiburce Adagbé, (...)