Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mise en œuvre du Pag ‘’Le Bénin révélé’’ : Pourquoi Talon va réussir

JPEG - 247.9 ko

Le ‘’Bénin révélé’’ : un programme ambitieux qui rallume la flamme de l’espérance dans les sillons du désespoir d’un peuple qui a pris un ‘’Nouveau départ’’ depuis l’historique conférence nationale de février 1990. A l’époque, qui aurait parié que 25 ans après, aucun des modèles de gouvernance des différents chefs d’Etat qui se succéderont, ne sortirait le pays de l’extrême pauvreté. Patrice Talon qui a reçu le flambeau le 6 avril dernier, doit prouver à ses concitoyens que la pauvreté n’est pas une fatalité et que les Béninois peuvent vivre mieux. L’homme d’affaires dont la réussite personnelle est en soi une source d’espoir n’a pas droit à l’échec. Peu importe le nom qu’on attribue au Programme d’actions du gouvernement (Pag), Talon doit réussir, car un échec éventuel sera catastrophique pour le pays. L’on pourrait se demander s’il s’agit d’une malédiction, puisqu’on aura tout essayé, et donc conclure que le pays est condamné à échouer. Heureusement, on n’en est pas encore là.
Le 4e président de l’ère du renouveau démocratique a l’avantage du temps et jouit des bonnes grâces de la classe politique. Il devrait donc en profiter. Talon réussira parce que la prochaine échéance électorale est pour 2019 et tous les politiques sont tétanisés et craignent pour leur avenir politique. Le président de l’Assemblée nationale dira d’ailleurs que les députés cherchent leurs marques. Les forces sociales sont aussi désintégrées. La société civile est inexistante. Et pour qu’il y ait retournement de situation, il lui faut oser des choses inacceptables. Pour le moment, l’ancien magnat du coton roule en roue libre. Tant mieux, et vivement que du rêve, il nous fasse passer à la réalité.
Le Pag lancé le vendredi dernier au palais de la présidence semble un véritable outil pour conjurer le mal : 500 mille emplois, 20 mille logements sociaux, de nombreuses infrastructures routières de grande envergure, l’accès à l’eau potable pour tous, des réformes institutionnelles… Le peuple béninois attend que le ‘’Bénin révélé’’ produise le miracle dans le quotidien de millions d’âmes et que l’homme du Nouveau départ entre de fort belle manière dans l’histoire. Il reste à croire que les libertés publiques ne soient pas menacées au cours de son quinquennat et que la mise en œuvre du Pag tienne compte du développement équilibré du pays.

20-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du désaveu au préfet Toboula, respect et humilité envers son peuple. Devant Dieu et devant les hommes, le président Patrice Talon vient, une fois (...) Lire  

Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction
Le Président de la République, Monsieur Patrice Talon a instruit cet après-midi le préfet du littoral Monsieur Modeste (...)  

Après douze mois à la tête du département de l’Alibori : Le préfet (...)
22-06-2017, Isac A. YAÏ
Mohamadou Moussa, préfet du département de l’Alibori boucle ce jour 12 mois à la tête de ce département. Nommé le 22 (...)  

Marche contre le régime du Nouveau départ ce jour : Toboula (...)
22-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le président Patrice Talon a freiné dans l’après-midi d’hier, les élans dictatoriaux du préfet du Littoral, Modeste (...)  

Commissions d’enquête au parlement : Les dossiers Maria Gléta et (...)
21-06-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale viennent d’adopter la clé de répartition des sièges au sein de deux commissions (...)