Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Non-lieu dans l’affaire Ppea2 : Il n’y a pas eu détournement selon le juge d’instruction

JPEG - 89.6 ko
Le mistre Kassa lavé de tout soupçon

Coup de tonnerre dans l’affaire Ppea2 (programme pluriannuel du secteur de l’eau et de l’assainissement). Le coordonnateur du projet, son adjoint, le Directeur des affaires financières et le Directeur de la programmation et de la prospective, placés sous mandat de dépôt depuis l’éclatement de l’affaire, viennent d’être remis en liberté. Ceci fait suite à la décision de non-lieu rendue hier par Rodolphe Azo, juge d’instruction en charge du dossier au 2e cabinet du tribunal de 1ère instance de 1ère classe de Cotonou. Il ressort de cette décision qu’il n’y a pas matière à poursuite. Le juge a donc estimé que les réaffectations de crédits le long du processus ont été faites conformément à l’orthodoxie financière et sur autorisation expresse des ministres compétents. On ne saurait donc dans ces conditions, et pour tenir compte de la position du juge, parler de détournement de deniers publics. Il a plutôt été question, à en croire les autorités judiciaires, de réorientation des crédits dans le strict respect des procédures et règles en la matière.
Par cette décision du juge, c’est l’ancien ministre des mines et de l’énergie Kassa Barthélémy qui peut se frotter les mains. Car, il vient d’être blanchi. Lui, dont le nom a été au centre de tous les commentaires relatifs à ce dossier.

17-05-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : La destination Bénin en chantier !
26-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du concret dans le Pag volet tourisme, pour ceux qui en exigent, bientôt, il y en aura. De cinq pôles touristiques majeurs et de la cité lacustre (...) Lire  

Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Entre mouvance et opposition : Que se passe-t-il à Restaurer (...)
26-09-2017, Naguib ALAGBE
On ne l’aura pas vu venir. Mais déjà, tout le monde en parle. Le gouvernement n’aura d’autres choix que de s’expliquer (...)  

Campagne 2017-2018 : Les dispositions de la Sodéco et Ica pour (...)
26-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’expérience fait déjà beaucoup parler d’elle et l’attente, quant aux premiers résultats, est très grande. Depuis peu, les (...)  

Mise en œuvre du Pag : Le volet tourisme entre dans sa phase (...)
26-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Longtemps relégué au second rang malgré son énorme potentiel, l’avenir paraît prometteur pour le secteur touristique (...)  

Charte des partis politiques et Code électoral : Deux chantiers (...)
25-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le Bloc pour la majorité parlementaire (Bmp) composé des députés soutenant les actions du gouvernement est décidé à (...)