Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Non publication des résolutions du 3e congrès du Psd : Des membres du Ben mettent la pression sur Golou

JPEG - 71.9 ko

La crise au sein du Parti Social-démocrate est latente et prend, depuis quelques jours, une nouvelle tournure. Après plus de deux ans d’interpellation en vain du Président Emmanuel Golou, des membres du Bureau exécutif national décident d’agir pour mettre fin à cette crise qui met à mal la cohésion au sein du parti. A travers une déclaration de presse samedi dernier à l’Infosec de Cotonou, ils ont dénoncé la gouvernance du Président du Psd et exigé la publication des textes adoptés à l’issue du dernier congrès. « Nous exigeons qu’une décision judiciaire ordonne la publication de tous les textes adoptés au 3e congrès tenu le 17 janvier 2015, la tenue urgente du Conseil national décidé par le Bureau national en sa séance du 23 février 2017 », a déclaré Bintou Taro Chabi Adam, première vice-présidente du Psd.
Ce qui offusque les membres frondeurs, c’est le fait que le Président s’appuie sur les résolutions non publiées dudit congrès pour prendre des décisions, notamment le renouvellement des membres des structures de base décidé le 5 octobre 2016. La demande faite par deux vice-présidents du parti de rentrer en possession des textes le 23 décembre 2016 est restée sans suite. Selon l’honorable Joslyn Dégbé, plusieurs autres sollicitations de réunion extraordinaire et de convocation du comité exécutif national pour examiner la situation du Psd n’ont pu aboutir. Ayant eu l’occasion, le 28 décembre 2016, de rentrer en possession des statuts et du règlement intérieur, signés de Dominique Sohounhloué, ils disent découvrir un « tripatouillage clandestin » des décisions du congrès. La réunion convoquée pour se tenir le 9 juin dernier n’a pu permettre aux membres du bureau du Psd de se comprendre. Alors, la justice est désormais saisie à cet effet. « Nous portons plainte contre Emmanuel Golou et Dominique Sohounhloué pour faux et usage de faux », annonce Bintou Taro Chabi Adam. Les frondeurs entendent mener une vaste campagne d’explication auprès des militants qui, disent-ils, déploraient déjà leur inaction.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

12-06-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Réformes du Code électoral et du système partisan : Une modification (...)
22-06-2018, Isac A. YAÏ
Des dispositions à amender et des critères à intégrer, mais qui nécessitent pour la plupart, un toilettage de la (...)  

1ère audience publique à la Cour constitutionnelle : 12 dossiers (...)
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la Haute juridiction ont démarré ce (...)  

Djogbénou recadre Holo, le Cos-Lépi ne jouera pas les (...)
22-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Déjà à l’installation de l’actuel Cos-Lépi ? alors même que rien ne lui permettait de le dire, le président Holo avait (...)  

Décision DCC 18-124 : La Courmet fin au mandat du Cos-Lépi
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le mandat du Cos-Lépi installé le 08 mai 2018 au titre de l’année 2017 prend impérativement fin le 30 juin 2018. Telle (...)