Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Participation des femmes au processus de prise de décision : Le consortium Rifonga-Wanep sensibilise les époux

JPEG - 101 ko

Une vingtaine de couples ont été formés le samedi dernier sur le bien fondé de la participation des femmes à la gestion de la cité. Cette activité organisée par le consortium Rifonga-Wanep s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Contribution à l’amélioration du taux des femmes aux postes électifs et nominatifs au Bénin ». Elles sont au total 140 femmes sélectionnées dans les départements du littoral, de l’Atlantique, de l’Ouémé, du Plateau, du Mono, du Couffo et du Zou à bénéficier de ce projet. Dans ces départements, il se note une faible représentation des femmes dans les instances de prise de décision. D’où la sensibilisation des époux et des parents proches sur le sujet. « Le soutien des époux est très précieux, il doit être de tous les temps et de tous les instants. C’est pourquoi je voudrais compter sur votre engagement à être aux côtés de vos épouses durant toute la durée de cette aventure qu’ensemble, nous ferons jusqu’en 2019 », a déclaré Marie Noel Boko Gbèdo, représentante du consortium Rifonga-Wanep. Plusieurs thématiques ont été développées à l’occasion pour permettre aux participants, de mieux appréhender les conséquences de la faible représentativité des femmes dans la sphère politique, et les outils pouvant les aider à soutenir leurs conjointes ou parentes dans leur volonté de participer à la gestion de la vie publique. Au-delà des conjoints et des parents, les femmes bénéficiaires sont coachées par des hommes des médias, des femmes et personnalités politiques pour favoriser l’épanouissement de la gent féminine en politique. Le projet, faut-il le souligner, entre dans le cadre de la phase 4 du Programme de renforcement des capacités d’action des femmes (Recafem financé par la coopération suisse.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

19-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)