Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Patrice Talon au sujet de la situation socio-économique : « Je sais que la vie est dure… mais faites-moi confiance »

JPEG - 209.6 ko

Une situation socioéconomique délétère, aggravée par un climat des affaires perturbé, aussi bien par des chocs exogène, qu’endogène. Le Bénin à l’ère du Nouveau départ impose des sacrifices et les fruits de la nouvelle gouvernance ne sont pas encore au rendez-vous de l’histoire. D’où cette question école qui se susurre dans l’opinion à la recherche d’un répondant, autre que les assauts d’une communication gouvernementale qui manque de réalisme. D’ailleurs, Patrice Talon ne s’inscrira pas dans ce registre. Lui, il a prêté serment. « La vie est dure dans le pays… Je voudrais vous dire de me faire confiance… ». Voilà la vérité d’un homme d’Etat. Paul Valéry disait que : ‘’la faiblesse de la force est de croire qu’à la force’’. C’est sans complexité aucune que le chef de l’Etat s’est expliqué devant les rois et dignitaires du septentrion. Bien qu’ayant la ferme conviction que son gouvernement met tout en œuvre pour inverser la tendance, Talon n’a pas versé dans l’autosatisfaction, encore moins dans des promesses démagogiques. Il a foi que le Bénin se portera mieux d’ici quelques années, et implore la patience et la confiance de ses compatriotes. A en croire le chef de l’Etat, encore un (1) voire deux (2) ans, et les Béninois pourront toucher du doigt les prouesses du gouvernement, en terme de gouvernance économique, de réduction de la pauvreté. Les infrastructures prévue dans toutes les villes du Bénin, notamment à Parakou seront d’ici peu une réalité. Visiblement le chef de l’Etat veut être jugé sur les résultats. Prenant quelques détours à peines voilé, le premier des Béninois plaide donc pour une prorogation du délai de grâce. Talon est bel et bien à l’écoute de son peuple.

6-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)