Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Projet de budget du ministère de l’économie numérique : Aurélie Adam Soulé a défendu un projet de budget de 25 milliards de Fcfa

JPEG - 58.9 ko

La Ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, était devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale ce jeudi 15 novembre 2018 pour défendre le projet de budget de son département ministériel dans la perspective de l’examen du projet de budget général de l’Etat, gestion 2019. Après son audition par cette commission, la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou, s’est confiée à la presse à la faveur d’une conférence de presse au cours de laquelle elle a déclaré avoir défendu un projet de budget d’environ 25 milliards de Fcfa pour le compte de son département ministériel. Avec forts détails, elle a laissé entendre que les 25 milliards de Fcfa serviront aux dépenses ordinaires à raison de 5 milliards et aux dépenses en capital autour de 20 milliards pour des projets tels que la réalisation de la Télévision Numérique Terrestre( TNT), la réhabilitation de la dorsale nationale en fibre optique et la construction d’un certain nombre de boucles métropolitaines.
(Lire ci-dessous un extrait de la déclaration de la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou suite à son passage devant la Commission budgétaire du Parlement)

DECLARATION DE AURELIE ADAM SOULE ZOUMAROU, MINISTRE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION
« Le crédit budgétaire mis à la disposition du ministère de l’économie numérique et de la communication au titre de l’année 2019 s’élève à 25,7 milliards de FCFA environ et se répartissent en terme de dépenses ordinaires à 5 milliards et en terme de dépenses en capital autour de 20 milliards. C’est un budget qui connaît un accroissement de 17% par rapport à l’année 2018. Pour 2019, nous avons 25,7 milliards pour mener nos activités et atteindre les objectifs pour le secteur de l’économie numérique et de la communication. Pour 2019, effectivement nous allons renforcer, poursuivre et intensifier les efforts déjà commencés en 2018 sur la mise en œuvre de nos projets phares. 2019 va voir la réalisation de la Télévision Numérique Terrestre( TNT) et nous allons renforcer le réseau en fibre optique. Comme vous le savez, cette année 2018 a connu en fait la réhabilitation de notre dorsale nationale en fibre optique et la construction d’un certain nombre de boucles métropolitaines. Donc en 2019, nous allons renforcer et densifier ce réseau par la création de boucles complémentaires et de l’augmentation des capacités. Nous allons également prendre en charge les 10 Communes restantes qui ne sont pas aujourd’hui interconnectées à notre réseau dans la partie Ouest de notre pays. En 2019, une autre priorité concerne la modernisation de l’administration par les usages numériques. L’administration intelligente va se mettre en œuvre. Nous allons installer notre plateforme nationale de paiement électronique, nous allons également bâtir tous les socles pour la modernisation, l’introduction du numérique dans l’administration et mettre par-dessus tous les services numériques tels que ceux que nous expérimentons aujourd’hui pour la gestion des carrières des fonctionnaires en ligne et la consultation des fiches de paye en ligne. 2019 va permettre d’avancer sur ces questions et de continuer à mettre en lumière l’écosystème du numérique. J’ai effectivement présenté le projet de budget du ministère et nous avons noté avec beaucoup de joie le vif intérêt des députés non seulement à ce projet de budget mais aussi à l’évolution et au développement du secteur de l’économie numérique. Ils suivent de très près ce que nous faisons. Nous avons relevé à travers leurs observations, des propositions et des suggestions. Ils ont accueilli favorablement l’ensemble des projets que nous avons présentés et nous ont fait des recommandations quant au volet relatif à la prise en compte des Communes, à la prise en compte également du volet média compte tenu des échéances qui sont prévues pour 2019… »
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN

16-11-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lassa, la fin d’un cauchemar
4-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle fait désormais partie du passé. L’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Lassa a été finalement vaincue. Au Bénin, cette affection dangereuse et (...) Lire  

Editorial : Le 28 de la division !
4-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les mémoires de Houngbédji
3-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Bonnes nouvelles de Tourou (...)
2-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour la Cena
2-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Difficile consensus…
1er-04-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Démocratie piégée !
3-04-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3180

Législatives 2019 : La Cena procède au positionnement des partis en (...)
4-04-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Respect du calendrier électoral. La Commission électorale nationale autonome (Cena) procédera ce jour au (...)  

Conseil des ministres/Législatives 2019 : « Le gouvernement prendra (...)
4-04-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Des élections législatives à bonne date. Le conseil des ministres a approuvé au cours de sa séance du mercredi 3 avril (...)  

Conseil des ministres : 80 nouveaux auditeurs à recruter pour la (...)
4-04-2019, Gérard GANSOU
Les réformes majeures intervenues en 2016 et 2018 dans le secteur judiciaire depuis l’avènement du régime du nouveau (...)  

Eusèbe Agbangla, Ambassadeur du Bénin en Norvège : « …Les (...)
3-04-2019, La rédaction
Les membres de la Norwegian African Business Association (Naba) effectuent une visite officielle au Bénin du 02 au (...)