Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Projets de construction d’ouvrages d’adduction d’eau : Bientôt la fin des pénuries dans les Collines et le Zou

JPEG - 91.9 ko

Plus de longues distances à parcourir pour chercher de l’eau. Dans les communes de Dassa-Zoumè, Glazoué, Savalou et Savè, l’épineuse problématique d’accès à l’eau est en train d’être résolue. En visite sur les chantiers ouverts dans les Collines, le ministre de l’eau et des mines, Samou Seidou Adambi et sa délégation ont été émerveillés par l’évolution des travaux lancés dans le cadre du projet d’approvisionnement en eau potable pour l’exploitation des eaux souterraines des communes de Glazoué et de Dassa. « Le château d’eau construit à Dassa est de 1800 m3 par jour. C’est vrai que ça ne couvre pas totalement les besoins de la ville, puisqu’il y a un gap de 180 m3. Mais, avec ce qui est fait, il y a plusieurs localités qui pourront être soulagées », a expliqué Camille Dansou, directeur général de la Soneb. Le même château a été construit à Glazoué, une ville où les populations parcourent des kilomètres, avec des bidons, pour chercher de l’eau. Désormais, avec ces infrastructures d’une valeur de 5, 7 milliards de francs CFA, le calvaire prend fin. « On voulait boire, il y a longtemps. Nous avons attendu des décennies. Avec ce projet, la capacité de production de la commune est multipliée par quatre. Nous ne pouvons que remercier le chef de l’Etat », a déclaré Nicaise Fagnon.
C’est aussi la grande satisfaction, non seulement de la part du ministre de la défense avec l’annonce du raccordement du 5e bataillon inter armes en eau potable mais aussi du ministre de l’agriculture, fils de la commune de Dassa-Zoume. « Le chef de l’Etat a promis résoudre définitivement la question des pénuries d’eau, et comme vous le constatez, c’est la première des choses qu’il offre aux Collines. L’eau est une denrée importante. C’est la vie, et celui qui a l’eau a tout », a-t-il martelé.

Savalou satisfaite d’ici décembre
L’édition 2018 de la fête de l’igname à Savalou a été inédite. La délégation conduite par le Ministre Samou Adambi est allée présenter au Roi, les projets d’adduction d’eau prévus pour soulager les peines de la cité des Soha dont le barrage ne répond plus. La bénédiction royale reçue, la construction de 15 forages a été lancée pour pallier aux besoins pressants dans un délai de deux mois et demi. « Le barrage ne répond plus. Les robinets sont asséchés. Le projet doit permettre d’avoir dans deux mois et demi de l’eau pour combler le gap en termes de besoin », a rassuré Samou Seidou Adambi. Au nom des populations, la ministre de l’enseignement supérieur, Odile Attanasso, a remercié son collègue de l’eau pour les diligences et surtout le président Patrice Talon pour sa vision. « C’est une grande joie pour nous. Ça fait partie des problèmes auxquels est confrontée la population depuis des décennies », a-t-elle souligné.

27 milliards pour donner l’eau à Abomey
A Abomey tout est mis en place pour que l’eau jaillisse en permanence d’ici le nouvel an. Pour s’en convaincre, le ministre de l’eau a visité les chantiers lancés dans le cadre du projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable des villes Abomey, de Bohicon, Djidja, Agbangnizoun, Za-kpota et Zogbodomè. Avec un investissement de plus de 27 milliards de Fcfa, la capacité des villes de Bohicon et d’Abomey sera multipliée par 5. Deux grands réservoirs de 1500 et de 1000 m3, un château de 500 m3 seront construites, de quoi garantir l’eau pour au moins trois décennies. « C’est une victoire, une première. Toutes les populations du zou soutiennent le chef de l’Etat afin qu’il aille loin dans sa dynamique de développer le Bénin », a laissé entendre Blaise Ahanhanzo Glélé, maire d’Abomey. Le directeur de la soneb, Camille Dansou, a souhaité que les populations puissent s’abonner aussitôt l’eau disponible : « 11000 kits sont disponibles. La soneb va revoir les modalités pour faciliter l’abonnement ».

L’horizon 2021 est une réalité
Au terme de trois jours de visite, le ministre de l’eau s’est dit globalement satisfait, en dehors de quelques retards constatés par endroits, comme à Abomey-calavi où des problèmes fonciers freinent l’élan. Mais avec l’intervention du préfet et de la mairie, les choses sont rentrées dans l’ordre. La capacité de la commune pourra être portée à 1000 m3 par jour après 15 mois de travaux. Le ministre de l’eau s’en réjouit. « Nous sommes globalement satisfaits. Nous pensons que ce vœu pieu du chef de l’Etat contenu dans le Pag pourra être concrétisé pour le bonheur des populations », a-t-il laissé entendre. Des instructions fermes ont été données pour le suivi des travaux afin qu’une bonne partie des populations fêtent le nouvel an avec de l’eau potable, en attendant le lancement de nombreux autres chantiers d’adduction d’eau.

16-08-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Encore un de plus. Un nouveau geste pour témoigner d’une gouvernance appréciée au-delà des frontières. Cette fois-ci, directement des Etats-Unis, la (...) Lire  

En vérité : L’Ecole dans tous ses états (...)
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Affaire Icc-Services : Les déclarations de Koupaki devant la (...)
18-12-2018, La rédaction
La cour : Monsieur le ministre d’Etat, Icc-Services a retenu votre attention en mai 2010. Après vous avez fait savoir (...)  

Affaire Icc-Services : Le film de l’audience à la CRIET
18-12-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis hier lundi 17 décembre 2018, tous les regards sont tournés vers la Cour de Répression des Infractions (...)  

Guy Akplogan : "Personne ne nous avait dit qu’on avait besoin (...)
18-12-2018, La rédaction
Cour : Qu’est-ce que vous avez à dire par rapport aux déclarations du ministre Koupaki ? Il a dit sa vérité M. le (...)  

Arrêt n°103/17 du 06 mars 2017 : Accès n° 001/QG-016
18-12-2018, La rédaction
Ministère public contre Akplogan Guy Athanase Sètondji et autres. Inculpés de : Associations de malfaiteurs, (...)