Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) : Patrice Talon installe la Commission politique de supervision

Le chef de l’Etat a procédé à l’installation des membres de la Commission nationale de supervision du Recensement initial administration à vocation d’identification de la population (phase initiale du Ravip) le vendredi 29 septembre 2017.

JPEG - 209.6 ko

Le recensement initial administratif à vocation d’identification de la population qui se déroulera sur une période de six mois démarre le 1er novembre 2017. Avant cette échéance, le chef de l’Etat a installé dans la matinée du vendredi 29 septembre dernier, la Commission nationale de supervision de l’opération sur toute l’étendue du territoire national. Elle est présidée par le ministre de la justice, Joseph Djogbénou, avec comme Vice-président l’honorable Arifari Bako. Il s’agit d’un organe politique de 18 membres équitablement répartis entre l’exécutif et le législatif. Ils auront entre autres pour mission de faire des recommandations à l’Agence nationale de traitement et à l’opérateur technologique, d’élaborer des plaidoyers en direction des divers acteurs politiques et locaux pour la réussite des opérations, et prendre part aux communications politiques et au dialogue institutionnel sur la mise en œuvre du Recensement initial administratif à vocation d’identification de la population.
En effet, ce recensement vise à octroyer à chaque personne un Numéro personnel d’identification (Npi). Ce numéro est individuel, incessible et permanent et sera sollicité dans tous les actes civils, administratifs, sociaux ainsi que dans les transactions économiques et financières. Selon les dispositions de la loi n°2017-08 portant identification des personnes physiques en République du Bénin, le Npi subsiste au décès de l’individu et peut être requis dans les dossiers liés à la succession ou à l’attestation de la filiation de la progéniture de la personne. Toutes les personnes physiques âgées de 0 à X ans seront donc recensées sur l’ensemble du territoire ainsi que les Béninois vivant à l’étranger. Pour les personnes déjà enregistrées au titre du fichier électoral, il suffira de compléter les éléments d’identification nécessaires.

2-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)