Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Succès de la visite de Michaëlle Jean, Sg de la francophonie au Bénin : Eric Adja remercie Patrice Talon et son gouvernement

Le Directeur du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (Brao) de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), Eric Adja revient dans cette interview sur les grands axes et les retombées de la visite au Bénin, du 13 au 16 décembre 2017, de Michaelle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie.

JPEG - 74.1 ko

Quelle est votre appréciation de la récente visite officielle de la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaelle Jean au Bénin ?
Cette visite a été un réel succès diplomatique pour le Bénin, avec un programme dense et une parfaite organisation. Je tiens d’entrée de jeu à exprimer ma sincère gratitude aux plus hautes autorités béninoises, notamment le Président de la République et son gouvernement, le Président de l’Assemblée nationale, le Ministère des affaires étrangères, surtout la Commission nationale permanente de la Francophonie au Bénin et à tous les cadres qui se sont mobilisés à divers niveaux, ainsi que les députés, maires, élus locaux, jeunes, femmes et chefs traditionnels des localités visitées.

Quelles ont été les principales étapes de la visite ?
Le programme de cette visite de trois jours était riche et varié, avec notamment une audience avec le Président de la République suivie de la signature d’un Accord cadre relatif à la mise en œuvre au Bénin du programme Libres Ensemble de l’Oif, une séance de travail avec plusieurs membres du Gouvernement, une adresse à l’Assemblée nationale, une visite au Centre Songhaï de Porto-Novo, une rencontre avec les femmes et jeunes chefs d’entreprise à la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), une rencontre avec les jeunes au Ministère des affaires étrangères, la visite de l’incubateur Start Up Vallée de l’Université d’Abomey-Calavi, ainsi que des visites culturelles à Allada et Ouidah.

Quel était l’objet de cette visite et que peut-on retenir globalement ?
La visite avait pour objet principal de faire le point de la coopération entre le Bénin et l’Oif et de définir de nouvelles perspectives, en cohérence avec le programme d’action du Gouvernement (Voir en encadré, les secteurs principaux de coopération). De mon point de vue, l’on peut retenir globalement de cette visite que le Bénin et l’Oif se sont révélés autrement. En effet, comme la Secrétaire générale de la Francophonie l’a relevé à plusieurs reprises, le Bénin, jadis « quartier latin de l’Afrique », précurseur et chef de file de la promotion des libertés démocratiques en Afrique, se révèle autrement sous le Président Talon, avec une nouvelle vocation de champion. Champion du numérique et de l’innovation, notamment avec l’ambitieux projet de la Cité internationale de l’innovation et du savoir (Ciis). Ainsi, la décision de la création d’un réseau des ministres francophones en charge de l’économie numérique, à l’issue de l’audience avec le Président de la République le jeudi 14 décembre, participe de cette vocation. Par ailleurs, nous avons noté avec satisfaction que pour leur part, les interlocuteurs de Michaelle Jean ont découvert une autre Francophonie. Une Francophonie des solutions, plus attractive, avec des champs d’actions étendus au numérique, à l’économie, à la promotion de l’emploi et de l’entreprenariat des femmes et des jeunes, en somme un espace de partage d’un idéal de développement humain, au-delà de la langue et de la culture.
Enfin, comme vous le savez, à titre personnel, Madame Michaelle Jean est canadienne et originaire de Haïti, un pays qui a des liens forts avec le Bénin, des liens qui nous rappellent l’esclavage et la traite négrière ; des liens qui nous appellent également et constamment au dépassement de cette histoire douloureuse et de toutes les autres histoires, pour construire des ponts vers l’avenir, dans la recherche de la paix, du bien commun et de la tolérance, par la promotion de l’engagement citoyen des jeunes générations. C’est tout le sens de l’Accord-cadre sur le programme Libres Ensemble signé entre le Bénin et l’Oif. Le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest (Brao) de l’Oif que j’ai l’honneur de diriger depuis Lomé, marque sa disponibilité pour en assurer le suivi, avec les autorités et la jeunesse du Bénin.

Les domaines clés de coopération entre l’Oif et le Bénin
La coopération entre le gouvernement du Bénin et l’Oif s’est concrétisée ces dernières années sur le terrain à travers plusieurs accords et conventions et à travers des initiatives et réalisations dans différents domaines : l’éducation, l’économie numérique, l’emploi, l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit, le financement des services sociaux de base, à travers la coopération décentralisée.

1. Dans le secteur de l’éducation
-  La présence au Bénin du Campus Numérique Francophone (Cnf) relai de l’Agence Universitaire de la Francophonie (Auf)
-  Renforcement des capacités des maîtres en outils informatique
-  Promotion du bilinguisme dans les écoles primaires à travers le projet Ecole et Langue Nationale (Elan)
-  Création du Campus Senghor pour des masters en développement durable
-  Promotion de la langue française et de la diversité culturelle à travers les Centres de Lecture et d’Animation Culturelle (Clac)

2. Promotion de l’emploi par l’entreprenariat de jeune et des femmes
-  Accord cadre « Promotion emploi par l’entreprenariat des jeunes et des femmes »
- Le prix du jeune entrepreneur francophone
-  L’Oif appui le Bénin à travers la mise en œuvre de la Stratégie jeunesse et Francophonie à l’horizon 2018

3. Economie numérique
-  L’Oif a contribué à l’adoption de la loi portant code du numérique en République du Bénin
4. Renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit
-  Centre International en Afrique de Formation des Avocats Francophones (Cifaf)
-  L’Oif adopté une Résolution proposée par le Bénin, à la 34ème Session de la Conférence Ministérielle de la Francophonie : « La paix par un autre chemin » à travers l’éducation au dialogue interreligieux et interculturel.

27-12-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Recomposition de l’échiquier politique national : Nazaire Sado et (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Le parti Mobilisation pour le Développement et l’Avenir (Mda) du député Nazaire Sado, élu dans la 23ème circonscription (...)  

Conseil des ministres/Projet de loi de finances : Le budget 2019 (...)
20-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le projet de loi de finances, gestion 2019 s’établit en ressources et en charges à 1877, 543 milliards de francs Cfa (...)  

Examen du projet de budget de l’Assemblée nationale : Les députés (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés se réuniront probablement ce jour en séance plénière au Palais des gouverneurs à Porto-Novo si la Commission (...)  

Invité sur l’émission Cartes sur table : Gabriel Ajavon appelle à la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tolérance zéro à la corruption. C’est en quelque sorte le cri de cœur de Gabriel Laurex Ajavon, Vice-Président du parti (...)