Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


TRIBUNE : Tout sauf un hasard : Par Abdoulaye BIO TCHANE, Ministre d’Etat Chargé du Plan et du Développement

JPEG - 55.2 ko

Depuis quelques semaines, le Bénin concentre les attentions sur la scène continentale et internationale. Les dirigeants des grandes institutions de la planète et de grandes assises s’y succèdent à tel point que les médias internationaux et l’opinion publique se passionnent pour ce regain d’intérêt que suscite notre pays.
« La semaine du Sahel sur la sécurité alimentaire et la nutrition », dont les travaux ont pris fin vendredi, fera place dès demain au forum Malabo-Montpellier - pour lequel les organisateurs m’ont fait l’honneur de me désigner co-président-, qui aborde à quelques différences près, les mêmes sujets. A travers l’adoption du Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole 2017-2025, évalué à 1569 milliards de FCFA, le Bénin s’est donné les moyens d’aller vers l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD).
Les participants à « La semaine du Sahel » ont salué le projet béninois des cantines scolaires qui, depuis la rentrée scolaire en cours, permet de nourrir quotidiennement plus de 351.000 (31%) de nos jeunes écoliers dans 11 départements sur 12. Dès la prochaine rentrée scolaire, le projet va être amplifié pour servir près de 35 millions de repas et impacter 51% des écoliers de notre pays. Le Projet d’Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH) est l’autre preuve par excellence que le capital humain est l’un des socles sur lesquels nous voulons bâtir notre économie.
Dans la foulée de ces deux assises internationales, Madame Christine LAGARDE, Directrice Générale du Fonds Monétaire International (FMI), va séjourner dans notre pays du 10 au 13 décembre pour réaffirmer la caution de cette institution de Bretton Woods aux efforts d’assainissement de nos finances publiques, de modernisation de l’administration publique et de relance de notre économie. Le FMI, avec sa réputation de grande rigueur, est devenu l’un des meilleurs partenaires du Bénin depuis la signature, le 7 avril 2017, de l’accord triennal au titre de la Facilité Elargie de Crédit pour un montant de près de 82 Milliards de francs CFA. Et le 13 décembre, la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Madame Michaëlle JEAN, sera en visite officielle au Bénin pour signer avec notre gouvernement l’accord cadre « Libres ensemble ». Il s’agit d’une initiative qui appelle les jeunes à se mobiliser, s’exprimer, participer et s’engager par des actions concrètes au service de la diversité, de la paix, et du vivre ensemble.
Ce sont là autant de signaux forts que nous envoyons à la communauté internationale, et qui attestent que le Bénin d’aujourd’hui a pleinement conscience des enjeux et des défis qui se posent à lui, pour devenir un pays qui veut performer dans la plupart des secteurs vitaux de la vie économique et sociale.
La Banque Africaine de Développement, la Banque Islamique de Développement ainsi que la Banque Mondiale nous accompagnent dans nos différentes ambitions qui influencent positivement et durablement le quotidien de chacun de nos compatriotes et surtout des couches les plus vulnérables. Fournir de l’eau potable à tous d’ici 2021, gagner la bataille de l’autonomie énergétique en finissant d’abord avec le délestage, sont des objectifs auxquels s’associent ces grandes institutions internationales.
Depuis l’historique Conférence Nationale des Forces Vives de la Nation de 1990, le Bénin est cité comme un bon élève de la démocratie en Afrique et une terre de paix. Se posait alors à nous le défi de tirer le maximum de profits de cette renommée non usurpée, pour mettre notre pays sur orbite et faire toucher à nos compatriotes, les dividendes économiques d’une telle situation.
Nous tenons enfin la recette ! Elle consiste en un savant dosage dans le choix des politiques et programmes qui tiennent comptent à la fois des aspirations les plus profondes de nos compatriotes, et qui sont d’un intérêt certain pour nos Partenaires Techniques et Financiers. Ayant assez vite anticipé qu’il fallait jouer simultanément sur les deux tableaux, le Gouvernement de la République du Bénin auquel j’ai l’honneur d’appartenir, a bâti son Programme d’Actions autour de réformes aussi pertinentes que courageuses, qui lui ouvrent de nombreuses portes à l’international.
Loin d’être donc un effet du hasard, cette concentration de grands événements et d’arrivées de grandes personnalités est la preuve la plus palpable que la destination Bénin est de plus en plus attractive et attrayante de par les nouvelles orientations fixées par le Président de la République, son Excellence Patrice TALON.
Parce que nous avons conscience des attentes légitimes de nos compatriotes, nous travaillons inlassablement pour que les actions du Gouvernement produisent en 2018 des résultats plus importants en matière d’emplois et de services sociaux.
D’un point de vue personnel, j’éprouve une grande fierté d’appartenir à un Bénin qui bouge et qui se transforme profondément. Et j’ai l’intime conviction que chacun des 11 millions de Béninois que nous sommes, partage ce sentiment car notre amour pour cette patrie et le souci de le voir rayonner dans le concert des Nations sont plus forts que les petites divergences que nous pourrions avoir.
C’est désormais une responsabilité commune d’œuvrer pour que cette belle image que notre pays projette sur le monde entier se perpétue dans le temps et dans l’espace. Au gouvernement, nous en faisons un point essentiel de notre action.

11-12-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Retour à la concentration maximale dans les salles de classe. Désormais interdit, le téléphone portable perturbateur laissera les enseignants (...) Lire  

Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2460

Audience au cabinet du président de l’Assemblée nationale : Adrien (...)
18-01-2018, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a reçu en audience à son cabinet au Palais des gouverneurs (...)  

Échanges de vœux de nouvel an à la Cour suprême : Le président (...)
18-01-2018, Karim O. ANONRIN
Le président de la Cour suprême du Bénin, Ousmane Batoko, et ses collaborateurs ont échangé ce mercredi 17 janvier 2018, (...)  

Michel Sogbossi, Sg du Fdu à propos des grèves : « On ne peut pas (...)
18-01-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
L’Alliance des Forces démocratiques unies rompt (Fdu) le silence à propos de la crise sociale que traverse le Bénin. (...)  

Création prochaine du parti « La lumière » : Paul Kéta soutenu par (...)
18-01-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Paul Kéta peut compter sur les élus locaux pour aller à la conquête de la 6e circonscription électorale. L’opérateur (...)