Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Wilfried Léandre Houngbédji sur Zone Franche : « Le Pag se déploie à bon escient »

Sur Zone franche de Canal 3 hier, Wilfried Léandre Houngbédji s’est prononcé sur les deux ans du Nouveau départ, dans le secteur des médias. Le Directeur de la Communication de la Présidence de la République n’a pas manqué de rassurer les Béninois sur l’évolution des projets inscrits au Programme d’actions du Gouvernement (Pag).

JPEG - 66.7 ko

En deux ans, le nouveau départ a su poser les jalons dans tous les secteurs vitaux pour la concrétisation du Programme d’actions du Gouvernement. C’est ce qu’il convient de retenir du passage du Directeur de la Communication de la Présidence de la République sur l’émission Zone franche de Canal 3 le dimanche dernier. Pour Wilfried Léandre Houngbédji, des chantiers sont en cours sur toute l’étendue du territoire. « Le Gouvernement Talon a lancé plus de 450 km de routes bitumées et les travaux se déroulent normalement. Il n’y aura pas d’éléphants blancs », a-t-il souligné. Selon l’invité de Zone franche, tout est mis en œuvre pour que les objectifs fixés à l’horizon 2021 soient atteints. C’est ainsi qu’au lieu d’attendre 2030 pour réaliser l’Odd 6 relatif à l’accès l’eau potable, le Gouvernement met les bouchées doubles pour que tous les Béninois disposent du liquide vital d’ici 2021. « Le Programme d’actions du Gouvernement se déploie à bon escient », a martelé Wilfried Léandre Houngbédji. Les records obtenus après une réorganisation de la filière Coton n’ont pas été occultés.

La rupture et les médias
Le nouveau classement de Reporters sans frontières faisant dégringoler le Bénin de 6 points a retenu également l’attention de l’ancien journaliste du Quotidien de service public la Nation. Wilfried Léandre Houngbédji dit avoir pris acte mais se désole que le classement n’ait pas suffisamment pris en compte les réalités actuelles du secteur des médias au Bénin. « Je prends acte, il y a sans doute des efforts à faire. Mais j’ai le sentiment qu’il y a un décalage entre les réalités d’aujourd’hui et les considérations de Reporters sans frontières. Aucun de nous ne pourra dire que l’opposition n’est pas admise à l’Ortb », a dit Wilfried Houngbédji. Le Directeur de la communication a rappelé que les partis ont un quota de passage sur la chaine publique et qu’ils peuvent saisir la Hacc s’ils pensent qu’il y a un déséquilibre. L’invité de Zone franche s’est dit aussi préoccupé par la situation de Soleil Fm pour laquelle le Gouvernement apportera une réponse à la question orale des députés. Mais pour les autres organes fermés, Wilfried Houngbédji souligne qu’il se pose un problème de respect des textes en vigueur. « Au regard de ces performances, il était pertinent de donner les moyens aux acteurs », a-t-il soutenu.

Une lutte implacable contre la corruption
L’invité de Zone Franche est convaincu que sous la rupture, la lutte contre la corruption est passée des paroles aux actes concrets. « Il y a aujourd’hui, un sentiment de crainte du gendarme parce que la lutte contre la corruption est chose effective », a-t-il martelé. Wilfried Léandre Houngbédji réfute les allégations faisant croire à des chantages contre ceux qui ne parlent pas le même langage avec le gouvernement. C’est le cas du dossier des faux médicaments. « Que ceux qui parlent de moyens de pressions apportent la preuve. Pangea existait bien avant 2016. Mais ça donnait quel résultat ? Mais 90 tonnes de ‘’faux médicaments’’ ont été saisis en 2017. C’est là, la volonté de lutter efficacement. Aujourd’hui, les dossiers sont transmis avec dextérité à la justice », a-t-il ajouté. Par ailleurs, le Directeur de la Communication de la Présidence de la République a rassuré sur l’apaisement de la fronde sociale et la poursuite dans les prochains jours des discussions. « D’ici la semaine prochaine, les discussions vont reprendre. Je n’ai pas de doute, le temps sera mis à profit pour discuter avec les acteurs pour qu’une solution durable soit trouvée », a rassuré Wilfried Léandre Houngbédji.

30-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Campagne cotonnière 2018-2019 : Le gouvernement augmente le prix (...)
25-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
« Le gouvernement a entrepris depuis deux ans, le renforcement de la professionnalisation du secteur. Et de 451.000 (...)  

Réaction de quelques députés après la décision de la HAAC
25-05-2018, La rédaction
Réaction de quelques dispoquotenibilité Louis Vlavonou « …Je prends acte de la décision de la HAAC tout en regrettant (...)  

La HAAC, le canon braqué contre la presse libre
25-05-2018, La rédaction
Je ne suis pas de ceux qui, habituellement proposent de supprimer les institutions qui posent problème dans leur (...)  

Agapit Napoléon Maforikan, Ancien conseiller de la Haac : « La (...)
25-05-2018, La rédaction
Nul ne peut se réjouir lorsqu’un organe de presse est en difficulté. La liberté de presse est un bien précieux que nous (...)