Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


2ème édition de la fête du cinéma : Canal+ Bénin rapproche davantage le cinéma des populations

JPEG - 53.1 ko
Adrien Bourreaux, DG/Canal+ Bénin

Après le succès connu par la première édition, Canal+ Bénin lance la deuxième édition de la « fête du cinéma ». Cette initiative qui rapproche le cinéma des populations a été officiellement lancée hier à Azalaï hôtel de Cotonou. Ainsi, du 29 juillet au 26 août, 15 films africains seront projetés dans 5 villes telles que Comé, Bohicon, Dassa, Parakou et Allada. « Le cinéma, c’est notre passion, notre raison d’être. La fête du cinéma est donc une fête populaire pour faire vivre le cinéma par les populations », a expliqué Adrien Bourreaux, Directeur général de Canal+ Bénin. Durant pratiquement un mois, cette fête itinérante fera communiquer aux populations des émotions contenues dans des films béninois et ceux des pays de la sous-région. « La fête du cinéma permettra de renforcer les liens sociaux que nous recherchons en écrivant nos histoires. Elle fera donc partager les émotions contenues dans les films à projeter », a précisé Christiane Chabi-Kao, marraine de la fête du cinéma édition 2017.
Pour Eric Toton, Directeur de la cinématographie et représentant du ministre de la culture, cette fête fera non seulement partager les émotions, mais aussi ressuscitera certaines habitudes en voie de disparition. « Cette fête est très importante car, elle permettra aux populations d’aller au cinéma. Cette initiative de Canal+ Bénin est donc la bienvenue. Les responsables de cette structure ont le soutien du ministre de la culture et celui du gouvernement », a-t-il ajouté.
A en croire Adrien Bourreaux, la fête de cette année sera plus grande avec un écran plus géant et va plus loin pour faire vivre le cinéma en plein air, et ceci gratuitement.

Programmation
Films de jeunes
Pokou, la princesse Ashanti de Kan Souffle (Côte d’Ivoire)
Soundiata Kéita, le réveil du lion de Kan Souffle (Côte d’Ivoire)
Adama de Simon Rouby (France)

Courts métrages
Vindict de Ange-Régis Hounkpatin (Bénin)
Health War de Kismath Baguiri (Bénin)
Ting Tang de Corsini Migan (Bénin)

Longs métrages
Wallay de Berni Goldblat (Burkina-Faso)
Ironu de François Sourou Okioh (Bénin)
Sans regret de Jacques Trabi (Côte d’Ivoire)

Nollywood
Valérie de Shitu Taïwo (Nigeria)
Traquenard de Efetobore Ayeteni (Nigeria)
Retour en classe de Ike NNabue (Nigeria)
Changement de Ikzshukuwu Onyeka (Nigeria)
Folie de Alex Mouth (Nigeria)

Documentaire
Le rythme de la Canne : un héritage royal de Natacha Rodolphine Hounvo (Bénin)

Calendrier de la fête du cinéma
Comè : samedi 29 juillet
Parakou : Samedi 05 août
Dassa-Zoumè : Samedi 12 août
Bohicon : Samedi 19 août
Allada : Samedi 26 août

20-07-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)